L'examen technique du barrage hydroélectrique de Sarrans touche à sa fin - L'EnerGeek

L’examen technique du barrage hydroélectrique de Sarrans touche à sa fin

Barrage_de_SarransEn cours depuis le mois d’avril dernier, l’examen technique du barrage de Sarrans dans l’Aveyron devrait s’achever avec succès dans le courant du mois d’octobre. Mise en œuvre par les services du groupe EDF, cette opération de contrôle de sécurité, qui n’a lieu que tous les 30 ou 40 ans, aura nécessité  la mise à sec complète de la réserve d’eau du barrage.

Le barrage de Sarrans présenterait selon EDF toutes les garanties de sûreté pour fonctionner quelques décennies supplémentaires, et la remise en eau pourra donc débuter progressivement dès le mois d’octobre dans l’optique d’une reprise de l’activité totale de l’installation au début de l’année 2015.

Comme l’a expliqué en ce sens à la Dépêche du Midi Guilhem Vuarand, responsable EDF de la centrale hydraulique, “l’inspection des parties habituellement immergées du barrage atteste que l’ouvrage se porte bien et qu’il répond à toutes les exigences en matière de sûreté hydraulique. EDF a procédé au contrôle de l’étanchéité, à l’entretien de la structure et des grilles des prises d’eau des groupes de production, à la rénovation d’une vanne, à la réfection du revêtement intérieur des conduits qui acheminent l’eau depuis le barrage jusqu’aux groupes de production et à la rénovation du poste de transformation électrique”. Un examen complet réalisé généralement tous les 30 ou 40 ans en complément des contrôles subaquatiques effectués de manière plus régulière.  L’utilisation de robots aquatiques permet de retarder au maximum des opérations de vidange onéreuses et ne nécessite pas d’interrompre la production d’électricité.

Ce chantier de grand ampleur aura nécessité plus de six mois de travaux et la présence quotidienne d’une centaines de prestataires et de techniciens EDF, pour un budget global estimé à plus de 25 millions d’euros. Le groupe en aura également profité pour effectuer quelques aménagements et optimiser le fonctionnement de cette installation. Ainsi, une nouvelle galerie de 120 mètres de long et de 5,5 mètres de diamètre a été percée et blindée afin d’augmenter les capacités de vidange et d’évacuation des eaux en période de crues.

Véritable événement touristique éphémère, cette opération de vidange du barrage de Sarrans aura de plus bénéficié d’un accueil des plus favorables auprès des populations locales. De nombreuses animations ludiques et sportives avaient été organisées par EDF et ses partenaires locaux pour dynamiser le site et susciter l’intérêt du public le temps de la mise à sec du lac de barrage. Le public a par ailleurs pu visiter les ruines de villages noyés depuis la mise en eau du barrage, en 1934.

Crédits photo : Mossot

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 14 Juil 2016
La coentreprise Areva H2Gen a inauguré officiellement le vendredi 24 juin dernier une usine de fabrication d’électrolyseurs PEM aux Ulis dans l'Essonne. Cette unité de production unique en France marque une étape déterminante dans le développement technologique de la mobilité…
ven 3 Juil 2015
ENGIE (ex-GDF Suez) a annoncé mercredi l'acquisition de 95% des parts de la société Solairedirect, devenant ainsi le numéro un du solaire en France avec une capacité installée brute de 383 mégawatts (MW). Créé en 2006, Solairedirect est en charge…
mer 4 Juil 2018
Après la ville de Paris fin 2017, c’est au tour de la région Ile-de-France de renforcer son engagement en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. La collectivité présidée par Valérie Pécresse a adopté mardi 3 juillet 2018 une…
mar 7 Juin 2016
L’Association méditerranéenne des agences nationales pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables (Medener) organisait sa 4e conférence internationale fin mai dernier, alors que l'espace maritime qui relie entre elles Europe, Afrique et Asie va faire face à de nombreux défis dans les…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.