Un seul réacteur devrait être construit à Temelin (République Tchèque) - L'EnerGeek

Un seul réacteur devrait être construit à Temelin (République Tchèque)

centrale_temelin_photoSenyxD’après les récentes déclarations du ministre de l’industrie tchèque, ce n’est plus deux mais un seul nouveau réacteur qui sera construit sur le site de la centrale nucléaire de Temelin. Une décision qui serait motivée par la volonté du gouvernement d’allonger la durée de vie de l’autre centrale nucléaire du pays, située à Dukovany.

Ils devaient s’y attendre, puisque le tant attendu appel d’offres de l’énergéticien CEZ a récemment été annulé, mais les industriels russes, sud-coréens, américains et français candidats pour mener à bien l’extension de la centrale de Temelin risquent d’être un peu déçus. Un seul nouveau réacteur, et non deux, devrait finalement être construit sur le site.

En effet, la République Tchèque songerait désormais à allonger, grâce à des travaux de modernisation, la durée de vie de la plus ancienne centrale du pays. Les quatre réacteurs de Dukovany, qui devaient initialement être stoppés en 2025 pourraient être maintenus en fonction jusqu’en 2035, selon Jan Mladek, ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce.

Mais l’annulation de construction du deuxième réacteur de Temelin ne pourrait être qu’un simple contretemps pour les industriels désireux de décrocher un contrat en or en République Tchèque. Le ministre imagine déjà la construction d’ « un nouveau réacteur à Dukovany d’ici à 2035 ».

La centrale de Dukovany a été mise en service en 1985, alors que les deux réacteurs de Temelin ont été raccordés au réseau électrique tchèque en 2002 et en 2003. Au total, ces six réacteurs produisent environ un quart de l’électricité du pays.

Crédits photo : Senyx

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mer 16 Avr 2014
Les récentes déclarations de la Ministre déléguée marocaine chargée de l’Eau ont relancé les débats sur une possible désalinisation de l’eau de mer par énergie nucléaire. Confronté à un problème majeur de « Stress Hydrique », le Maroc voit en…
sam 27 Août 2016
L’Etat et EDF ont finalement trouvé un accord concernant la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Mercredi 24 août, le ministère de l’énergie a confirmé qu’un premier versement de 100 millions d’euros serait effectué en 2019, tandis qu’un second…
mer 13 Jan 2016
Si les réserves terrestres d'uranium sont limitées, ce combustible précieux pour la production d'énergie à l'échelle internationale est également présent en abondance dans l'eau de mer. Une réserve jusqu'à présent inexploitée faute de technologies adéquates mais qui fait l'objet d'une…
ven 7 Fév 2014
L’American Nuclear Society, qui représente les intérêts de l’industrie nucléaire américaine, était en déplacement en France fin janvier. A cette occasion, elle a décerné un prix au laboratoire Atalante de Marcoule (Gard) consacré à l’étude du cycle du combustible.  …

COMMENTAIRES

  • Cela se comprend très bien lorsque l’on voit le coût des réacteurs nucléaires à l’heure actuelle.

    http://energeia.voila.net/nucle/reacteurs_trop_chers.htm

    Cela n’est pas seulement valable pour l’EPR, mais aussi pour l’AP1000.

    Maintenant, les russes et les coréens peuvent brader leurs réacteurs et les vendre à perte pour se faire des références commerciales.

    Comme pour l’EPR à Olkiluoto, en Finlande, vendu 3 Md d’euros alors qu’il va coûter 8 ou 9 Md d’euros, aussi cher que Flamanville.

    Répondre
  • > Cela se comprend très bien lorsque l’on voit le coût des réacteurs nucléaires à l’heure actuelle.
    http://energeia.voila.net/nucle/reacteurs_trop_chers.htm

    “Les nouveaux réacteurs nucléaires coûtent trop cher (EPR à 8,5 Md€)”

    Trop cher par rapport à quoi?

    Si on rapporte leur production d’électricité sur les 60 ans minimum prévus pour leur exploitation, ça fait combien le MWh par rapport à d’autres sources de production non-alléatoires (pas l’éolien et le solaire, donc) et non-génératrices de gaz à effet de serre?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.