Un seul réacteur devrait être construit à Temelin (République Tchèque)

Un seul réacteur devrait être construit à Temelin (République Tchèque)

centrale_temelin_photoSenyxD’après les récentes déclarations du ministre de l’industrie tchèque, ce n’est plus deux mais un seul nouveau réacteur qui sera construit sur le site de la centrale nucléaire de Temelin. Une décision qui serait motivée par la volonté du gouvernement d’allonger la durée de vie de l’autre centrale nucléaire du pays, située à Dukovany.

Ils devaient s’y attendre, puisque le tant attendu appel d’offres de l’énergéticien CEZ a récemment été annulé, mais les industriels russes, sud-coréens, américains et français candidats pour mener à bien l’extension de la centrale de Temelin risquent d’être un peu déçus. Un seul nouveau réacteur, et non deux, devrait finalement être construit sur le site.

En effet, la République Tchèque songerait désormais à allonger, grâce à des travaux de modernisation, la durée de vie de la plus ancienne centrale du pays. Les quatre réacteurs de Dukovany, qui devaient initialement être stoppés en 2025 pourraient être maintenus en fonction jusqu’en 2035, selon Jan Mladek, ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce.

Mais l’annulation de construction du deuxième réacteur de Temelin ne pourrait être qu’un simple contretemps pour les industriels désireux de décrocher un contrat en or en République Tchèque. Le ministre imagine déjà la construction d’ « un nouveau réacteur à Dukovany d’ici à 2035 ».

La centrale de Dukovany a été mise en service en 1985, alors que les deux réacteurs de Temelin ont été raccordés au réseau électrique tchèque en 2002 et en 2003. Au total, ces six réacteurs produisent environ un quart de l’électricité du pays.

Crédits photo : Senyx

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
jeu 18 Jan 2024
En 2023, la France a très bien exporté son électricité en Europe, reprenant même la tête du classement. Une belle remontée, après une année 2022 très difficile de son parc nucléaire.         Exportation d'électricité : la France…
mar 13 Déc 2022
Ce n’est pas l’objectif qui avait été fixé à date, mais tout de même : la France, confrontée à des températures glaciales, peut tout de même compter sur 42 de 56 réacteurs nucléaires pour alimenter en électricité les Français. Pour…
ven 20 Oct 2023
Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, était "L'invitée politique" sur Sud Radio, interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 20 octobre 2023, dans “L’invité politique”. L'annonce de la réforme de la tarification énergétique européenne marque un tournant dans…
Le gouvernement peine à donner une direction à la stratégie énergétique et climatique de la France. L'avis des Français sera une nouvelle fois demandé sur ces sujets. Gabriel Attal a annoncé une prochaine grande consultation suite à une réunion qui…

COMMENTAIRES

  • Cela se comprend très bien lorsque l’on voit le coût des réacteurs nucléaires à l’heure actuelle.

    http://energeia.voila.net/nucle/reacteurs_trop_chers.htm

    Cela n’est pas seulement valable pour l’EPR, mais aussi pour l’AP1000.

    Maintenant, les russes et les coréens peuvent brader leurs réacteurs et les vendre à perte pour se faire des références commerciales.

    Comme pour l’EPR à Olkiluoto, en Finlande, vendu 3 Md d’euros alors qu’il va coûter 8 ou 9 Md d’euros, aussi cher que Flamanville.

    Répondre
  • > Cela se comprend très bien lorsque l’on voit le coût des réacteurs nucléaires à l’heure actuelle.
    http://energeia.voila.net/nucle/reacteurs_trop_chers.htm

    “Les nouveaux réacteurs nucléaires coûtent trop cher (EPR à 8,5 Md€)”

    Trop cher par rapport à quoi?

    Si on rapporte leur production d’électricité sur les 60 ans minimum prévus pour leur exploitation, ça fait combien le MWh par rapport à d’autres sources de production non-alléatoires (pas l’éolien et le solaire, donc) et non-génératrices de gaz à effet de serre?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.