Directive Euratom : l’UE renforce la sécurité des centrales nucléaires - L'EnerGeek

Directive Euratom : l’UE renforce la sécurité des centrales nucléaires

euratomLe Conseil des ministres de L’Union européenne a donné son aval le 8 juillet 2014 à une révision de la directive Euratom datant de 2009 qui met en place des dispositifs à l’échelle européenne quant à la sûreté nucléaire. Ces nouvelles normes ont été établies pour ne pas commettre les mêmes erreurs qu’à Fukushima en 2011.

Présentée avec succès devant le Comité des représentants permanents du Conseil de l’UE le 11 juin 2014, la révision a finalement été entérinée. La nouvelle directive remplacera celle de 2009. L’objectif est de donner « des pouvoirs et une autonomie accrus aux autorités nationales de sûreté » tout en favorisant la coopération entre les États communautaires.

La Commission a précisé que des contrôles plus réguliers seront effectués dans les 130 réacteurs opérationnels européens. Le texte prévoit de mettre en place des examens tous les 6 ans, réalisés par des experts avec des thèmes de sécurité différents pour vérifier la résistance des installations atomiques. Les experts qui devront faire passer les batteries de tests seront issus des régulateurs européens dans le domaine de la sûreté nucléaire (Ensreg) et seront épaulés par l’Association d’Europe occidentale des autorités de sûreté nucléaire (Wenra). Les premiers tests doivent avoir lieu en 2017.

De plus, le niveau de sécurité devra être rehaussé tous les 10 ans dans toutes les centrales européennes en vue d’augmenter la transparence et la sécurité. Pour rappel, les membres de l’UE disposent de 3 ans pour harmoniser leur droit national avec le droit communautaire.

Dans un communiqué, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) s’est congratulée en déclarant : « les Etats membres de l’Union sont parvenus à apporter des améliorations substantielles à la première directive ». Cette assertion rejoint les dires de Günther Oettinger, commissaire européen à l’Énergie : « dans une région où plus du quart de toute l’électricité et plus de la moitié de l’électricité produite sans émission de carbone sont d’origine nucléaire, il est crucial que soit garanti le fonctionnement sûr des centrales nucléaires. Cette révision de la directive en la matière montre que l’UE se trouve au premier rang pour la sûreté nucléaire ».

Crédits photo : Union Européenne

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 27 Nov 2014
Dans la continuité de la campagne nationale d'information “Radioactivité et Santé : et si on en parlait” lancée le 20 octobre dernier à l'occasion de la Fête de la science, le groupe EDF poursuit sa politique d'information en matière de santé, via le…
jeu 26 Jan 2017
Elle est devenue la centrale nucléaire la plus célèbre de France : Fessenheim, située dans le Haut-Rhin, fait l’objet de débats quant à sa fermeture depuis plusieurs années. Mais hier, EDF et le gouvernement français sont enfin parvenus à un accord sur…
jeu 5 Sep 2019
Alors que nous entrons dans la seconde partie du débat public sur le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR), le sort des combustibles usés issus de l’industrie nucléaire est plus que jamais un sujet d'actualité. D'abord…
ven 31 Oct 2014
L'IRSN, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, a dévoilé le mardi 29 octobre dernier un nouveau programme de recherche destiné à approfondir ses connaissances en matière de vieillissement du béton des enceintes de réacteur nucléaire. Baptisé ODOBA pour "Observatoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.