Les énergies renouvelables dominent désormais le mix électrique européen - L'EnerGeek

Les énergies renouvelables dominent désormais le mix électrique européen

éoliennes_portugal_photoedgenumbersLe bureau d’étude économique Enerdata a publié mardi une étude montrant que les énergies renouvelables occupent la première place du mix électrique européen en 2013 avec 28% de la production. Cela étant, cette évolution n’est pas sans soulever certains problèmes …

En effet, l’étude montre que les énergies renouvelables représentent 28% de la production européenne d’électricité en Europe en 2013 dépassant ainsi le charbon et le nucléaire. Ainsi, l’Europe dispose de 120 GW (gigawatt) de capacités installées pour l’éolien et de 80 GW pour le solaire.

Cependant cette évolution n’est pas sans soulever certains problèmes. Le cabinet souligne « la multiplication de mises sous cocon ou d’arrêts de centrales électriques à gaz, devenues non rentables car ne fonctionnant pas suffisamment ». Il y a donc bien une interrogation relative à la rentabilité de ces centrales d’autant plus quand on sait que plus de 20 GW de capacités ont été fermées ou mises sous cocon depuis 2010.

Cela pose problème sachant que ces centrales à gaz permettaient d’ajuster rapidement l’offre à la demande, alors que les nouvelles installations intermittentes (solaire, éolien) pourraient s’avérer  « incapable de gérer une période de pointe ».

Inversement, la forte hausse des prix du gaz a poussé de nombreux pays à recourir au charbon ce qui s’est traduit par une hausse de la consommation de houille. Par ailleurs, les États-Unis développent de très grandes infrastructures visant à pouvoir exporter à terme leur gaz de schiste, dont le cours est beaucoup plus bas que celui du gaz naturel actuellement importé par les pays européens.

Enfin, il convient de rappeler que la hausse de consommation énergétique mondiale est essentiellement portée par les BRIC (croissance de 3,5% de la consommation) et plus particulièrement par la Chine qui compte pour 60% dans la croissance de la consommation énergétique du G20 en 2013. En outre, la Chine est également la première en terme de quantité relativement à la production d’énergies renouvelables. À titre d’exemple, les nouvelles capacités installées chinoises constituent 37%  des nouvelles infrastructures éoliennes mises en service dans le monde en 2013.

Il est donc important de se rappeler que la première position des énergies renouvelables dans le mix électrique européen s’inscrit dans un cadre mondial où les émissions de CO2 suivent la croissance économique mondiale (en hausse d’environ 2% par an), le tout avec un mix énergétique mondial assez stable s’appuyant encore principalement sur le gaz, le pétrole et surtout le charbon.

Crédits photo : Edge Numbers

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 11 Oct 2016
Exploitée par EDF, la centrale hydraulique de Revin se modernise afin de prolonger sa durée de fonctionnement. Depuis 2014 et le début des travaux, l’électricien a dépensé 15 millions d’euros afin notamment de rénover l'une des quatre turbines-pompes de l’installation.…
mar 6 Nov 2018
Ercisol, une petite entreprise de deux salariés et aux plus de 150 associés vient d’être distinguée par Le Monde et l’association Finansol, le lundi 5 novembre 2018. Pour la 9ème édition des Grands Prix de la finance solidaire, le Prix…
sam 8 Avr 2017
Après plusieurs années d'études et de tests au sein du parc expérimental de Paimpol-Bréhat, le premier parc pilote hydrolien devrait finalement voir le jour dans le raz Blanchard au large de Cherbourg dès 2019. Le projet mené par les groupes…
ven 21 Sep 2018
Alors que la première éolienne flottante de France installée au large du Croisic vient tout juste d’être raccordée au réseau électrique nationale, la filière solaire commence elle aussi à développer de nouveaux systèmes de production flottants dans le but d’augmenter…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.