Les chantiers de RTE pour sécuriser l'approvisionnement de la Bretagne - L'EnerGeek

Les chantiers de RTE pour sécuriser l’approvisionnement de la Bretagne

eolienne_grande_bretagne_photo_чãvìnkωhỉtзLes régions qui, comme la Bretagne, sont situées en terminaison du réseau électrique sont fortement exposées au risque de panne générale. Aujourd’hui, la Bretagne ne produit qu’une faible part de l’électricité qu’elle consomme. Afin de sécuriser l’approvisionnement de la Bretagne en énergie électrique, de grands chantiers ont été lancés sous l’égide du Conseil régional et de Réseau de transport d’électricité (RTE). L’un des enjeux phare : le développement des énergies renouvelables.

 

[stextbox id=”info”] En Bretagne, la production et la consommation en hausse[/stextbox]

En forte hausse, la consommation d’électricité de la Bretagne a connu une progression plus rapide (+ 2,8%) que dans le reste de la France (+ 1,1%) entre 2012 et 2013, rapporte RTE. Cette tendance s’explique notamment par des températures plus froides que l’année précédente, et surtout par la croissance démographique que connaît la région depuis quelques années (environ 25.000 nouveaux habitants par an).

Toutefois, cette hausse de la consommation est contenue par une augmentation concomitante de la production d’électricité. Bien qu’elle ne couvre que 12% de la consommation bretonne, la production ne cesse de progresser. En 2010, seulement 8% des besoins en électricité de la Bretagne étaient satisfaits par la région elle-même.

Et ce sont les énergies renouvelables qui permettent à la production de progresser. Au premier plan : l’éolien, qui représente aujourd’hui 56% de la production électrique bretonne. En nette augmentation par rapport à 2012 (+ 12,4%), les énergies renouvelables assurent désormais 90% de cette production électrique. La Bretagne, qui s’appuie également sur la biomasse et dans une moindre mesure sur le photovoltaïque, est la troisième région française en termes de puissance éolienne.

 

[stextbox id=”info”]Le “pacte électrique breton” : enjeux et perspectives[/stextbox]

Cette tendance devrait se poursuivre, voire s’accélérer, dans les années à venir, grâce notamment au volontarisme des autorités locales et de RTE qui, à travers le “pacte électrique breton”, souhaitent engager une véritable transition énergétique et assurer la sécurité d’approvisionnement de la Bretagne. A l’horizon 2020, c’est un objectif de 1.800 MW d’énergies renouvelables qui a été retenu. A la clé, moins d’émissions de CO2.

Pour ce faire, RTE envisage d’investir 39 millions d’euros en 2014. Trois grands projets ont été entamés. Le premier visera à raccorder au réseau le futur parc éolien offshore de la baie de Saint-Brieux (500 MW) d’ici 2018-2019. Par ailleurs, le “filet de sécurité Bretagne” permettra de créer une liaison souterraine à 225.000 volts, sur une distance de 76 kilomètres, entre Lorient et Saint-Brieuc. Enfin, à l’horizon 2017, la centrale au gaz de Landivisiau sera raccordée au réseau grâce à une autre liaison souterraine d’une puissance de 225.000 volts.

Didier Bény, délégué de RTE Ouest, se félicite : “Nous sommes en plein dans nos objectifs et dans les préconisations du pacte électrique breton. C’est une grande satisfaction”. Avantagée par sa façade maritime, la Bretagne pourrait bien s’imposer comme une pionnière dans le domaine des énergies marines renouvelables (éoliennes offshore, hydroliennes) dans les prochaines années.

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
lun 17 Oct 2022
Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé une augmentation surprise du bonus écologique pour les voitures électriques. Annonce réalisée à l’occasion de l’ouverture du Mondial de l’Automobile à Paris. Un salon dont la dernière édition s’était tenue en…
mer 28 Sep 2022
Attention au risque systémique. C’est en substance ce que dit « Unlock ». Un collectif d’associations et de think-tanks, parmi lesquels on retrouve TheShiftProject de Jean-Marc Jancovici. En cause, l’explosion des prix de l’énergie. Elle met en péril les finances des ménages…
lun 27 Fév 2023
Le crédit à 0 % promis aux acquéreurs d’une voiture électrique ou hybride à compter du 1er janvier 2023  verra-t-il seulement le jour ? Deux mois après sa date de lancement théorique, pas une banque ne le propose à ses…
mar 9 Jan 2024
L’électricité est un poste de dépense important pour de nombreux foyers. Mais il existe des alternatives pour la réduire grâce aux énergies renouvelables. Ces énergies, comme le solaire, l’éolien ou l’hydraulique, sont issues de la nature et se renouvellent sans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.