JO 2024 : malgré leur consommation d'énergie, les climatiseurs seront légion

JO 2024 : malgré leur consommation d’énergie, les climatiseurs seront légion

climatiseur, Jeux olympiques, Anne Hidalgo, Paris, village olympique, athlètes, délégations, climatiseur mobile

Face à l’inquiétude concernant la montée des températures pendant la tenue des Jeux olympiques et paralympiques, la plupart des délégations étrangères ont décidé d’équiper les chambres de leurs athlètes de climatiseurs mobiles. Cette initiative va à l’encontre des ambitions de la maire de Paris, qui souhaitait faire de ces jeux un événement sportif écologique.

 

Un village olympique qui se voulait écologique

 

Paris se prépare à accueillir les Jeux Olympiques 2024, et ces derniers devaient se dérouler sous le signe de l’écologie. En ce sens, en février 2023, Anne Hidalgo, maire de Paris, s’était engagée à organiser des jeux sans climatisation au village olympique, en misant sur des constructions écologiques.

 

 

Les bâtiments, principalement en bois et construits par Solideo, bénéficient d’un système de géothermie et de ventilateurs qui garantit une température inférieure de 6°C par rapport à l’extérieur, selon les affirmations des organisateurs. « Il n’y en aura pas besoin – de clim – (…) J’ai beaucoup de respect pour le confort des athlètes, mais je pense beaucoup plus à la survie de l’humanité », avait ainsi martelé la maire de Paris pour justifier sa décision.

 

 

Les délégations s’équipent de climatiseurs mobiles

Les délégations nationales conviées aux Jeux olympiques, préoccupées par le risque de canicule, ont commandé  2 500 climatiseurs mobiles pour équiper 7 000 chambres du village olympique (7 200 au total). En effet, en cas de forte hausse des températures, les systèmes de géothermie et de ventilation pourraient ne pas suffire, et les climatiseurs mobiles pourraient donc s’avérer indispensables pour le confort et la performance des athlètes.

Malgré le fait que les climatiseurs soient réputés d’être énergivores (compter une puissance de 2 600 à 2 800 W pour une surface de 20 m²), « l’objectif était vraiment de répondre à ce besoin extrêmement ponctuel pour des athlètes qui jouent le match ou la compétition de leur vie et qui peuvent avoir des exigences de confort et de récupération qui sont supérieures à un été standard », a ainsi justifié Augustin Van Tran Chau, directeur adjoint du village olympique devant la presse, mardi 2 juillet 2024.

 

 

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 9 Jan 2024
L’électricité est un poste de dépense important pour de nombreux foyers. Mais il existe des alternatives pour la réduire grâce aux énergies renouvelables. Ces énergies, comme le solaire, l’éolien ou l’hydraulique, sont issues de la nature et se renouvellent sans…
Tesla était à l'initiative de la guerre des prix sur les voitures électriques. Si Volkswagen s'y était toujours refusée, la firme allemande a fini par céder, proposant son SUV ID.4 au rabais.  Volkswagen change de stratégie  Le marché de l'automobile…
Joe Biden envisage de multiplier par quatre les droits de douane sur certains produits chinois ciblés. Une mesure ultra-protectionniste qui vise à protéger l'industrie américaine des prix compétitifs de la Chine sur son propre marché.     100% de droits…
Avec la fin du bonus écologique, les Allemands sont beaucoup moins enthousiastes à l'idée de passer à la voiture électrique. Une tendance qui préoccupe les constructeurs automobiles, qui ont maintes fois alerté sur une transition jugée trop rapide.   La…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.