Areva : des pertes liées à l’EPR finlandais et aux ENR en 2013 - L'EnerGeek

Areva : des pertes liées à l’EPR finlandais et aux ENR en 2013

areva_logoAu moment de la publication de ses résultats annuels, le groupe Areva a annoncé une nouvelle provision de 275 millions d’euros pour le financement du chantier de l’EPR finlandais d’Olkiluoto 3. Le réacteur de nouvelle génération va coûter plus de deux fois plus cher que prévu.  

Le chantier du réacteur a pris beaucoup de retard. Certes, 86% des travaux étaient réalisés à la fin 2013 (avec la fin des tests d’étanchéité de l’enceinte de confinement du réacteur), mais Olkiluoto 3 devait initialement être mis en service en 2009. Areva refuse pour le moment de s’avancer sur la date de mise en service.

Le président du directoire d’Areva Luc Oursel a tenu à rappeler qu’une partie de ce retard était lié au fait que le réacteur finlandais était le premier du genre à être jamais construit. Il a également cité « des conditions locales très spécifiques »  (Areva et le futur exploitant finlandais du réacteur sont en procès).

Une situation que contraste avec celle de Taishan en Chine, où deux EPR seront livrés dans les temps, en 2015. Deux réacteurs supplémentaires pourraient être construits sur ce site par EDF et Areva.

Le bilan financier 2013 d’Areva est impacté par les nouvelles provisions faites pour Olkiluoto 3 : le groupe enregistre une perte de 494 millions d’euros. Les résultats du groupe sont aussi particulièrement décevants dans le domaine des énergies renouvelables. Les objectifs initiaux fixés pour l’année, à savoir 600 millions d’euros de chiffre d’affaires (éolien offshore, biomasse, solaire thermique à concentration, stockage de l’énergie), n’ont pas été tenus.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
jeu 31 Mar 2016
Au moment où le Parlement européen envisage de modifier l’étiquetage énergétique sur les appareils électroménagers, l’UFC-Que Choisir publie les résultats des enquêtes menées dans le cadre du projet européen MarketWatch. (suite…)
lun 1 Juin 2015
Dernière innovation de l’ECN (Energy Research Center of the Netherlands), un train a sustentation magnétique aurait la capacité de stocker 10% de l’électricité qu’utilisent quotidiennement les Pays-Bas : ce projet ambitionne de révolutionner le domaine du stockage de l’énergie et celui des énergies renouvelables…
lun 18 Avr 2016
Au cours de la visite de François Hollande en Egypte, plusieurs protocoles d’accord ont été signés pour le secteur énergétique. Ainsi, le groupe EDF Energies Nouvelles devra notamment développer les éoliennes et le solaire, tandis qu’Engie s’occupera aussi de gaz…
mar 21 Mar 2017
Fragilisé à plusieurs reprises ces dernières années lors des arrêts temporaires de trois réacteurs nucléaires pour cause de maintenance, le système d'approvisionnement belge ne semble pas pouvoir se passer dans l'immédiat de ses centrales de production nucléaire sans faire peser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.