L’industrie nucléaire américaine récompense la recherche française - L'EnerGeek

L’industrie nucléaire américaine récompense la recherche française

American Nuclear Society_logoL’American Nuclear Society, qui représente les intérêts de l’industrie nucléaire américaine, était en déplacement en France fin janvier. A cette occasion, elle a décerné un prix au laboratoire Atalante de Marcoule (Gard) consacré à l’étude du cycle du combustible.  

Les représentants de ce lobby se sont également rendus sur le site de Cadarache, où le CEA (Commissariat à l’énergie atomique) dirige l’un des plus importants centres de recherche et de développement sur l’énergie nucléaire.

Lors de ce déplacement, Challenges rapporte que le président de l’American Nuclear Society Donald Hoffman a plaidé pour un transfert des technologies françaises vers les Etats-Unis :

« Il y a tellement de compétences sur les cycles nucléaires en France… EDF est un acteur global, qui a fait beaucoup pour la standardisation, que nous n’avons pas aux Etats-Unis puisque nos cent réacteurs nucléaires sont exploitées par 32 opérateurs et même si elles collaborent d’un point de vue technologique, nous aurions beaucoup à gagner en bénéficiant de davantage de transfert de technologie ».

Quatre réacteurs nucléaires sont actuellement en construction aux Etats-Unis, mais quatre tranches ont fermé en 2013. Le nucléaire produit environ 20% de l’électricité américaine.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
Le pétrole est la seule énergie qui, en 2015, a vu sa consommation augmenter dans les pays du G20, dans un contexte de ralentissement de la croissance et d'augmentation des préoccupations de sobriété énergétique. C'est du moins ce qu'affirme Enerdata,…
lun 13 Juil 2020
Un récent rapport de la Cour des Comptes, publié ce 9 juillet 2020, prend position sur la question des futurs EPR dont la France pourrait se doter. Si la décision ne doit être prise qu'en 2023, la Cour doute de…
mer 11 Jan 2017
L’Institut Italien de Technologie de Milan a récemment fait part de ses avancées en matière de revêtement pour les matériaux de l’industrie nucléaire. Si cette percée se concrétise, elle pourrait représenter une réelle opportunité pour la construction des centrales nucléaires de…
mar 12 Déc 2017
Saluée pour son excellence, l’expertise de la filière nucléaire française est toujours plus prisée à l’international. En dépit des récentes annonces du ministre de l’Ecologie sur la réduction de la part de l’énergie nucléaire à 50% d’ici 2035, l’avenir du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.