Barrages : du nouveau sur le renouvellement des concessions d’ici un mois - L'EnerGeek

Barrages : du nouveau sur le renouvellement des concessions d’ici un mois

barrage_sainte-croix-de-verdonFrançois Brottes, le président de la commission des Affaires économiques à l’Assemblée, a indiqué mercredi que le gouvernement préciserait sa politique concernant l’ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques d’ici un mois.

« Je ne veux pas dire quoi que ce soit à ce stade, puisqu’il y a encore une réflexion et ne je veux pas faire d’annonce qui pourrait être démentie ensuite », a précisé le député PS.

Selon la législation européenne, 20% du parc hydraulique français actuellement exploité par EDF et GDF Suez, devrait faire l’objet d’un renouvellement de concession avec mise en concurrence d’ici 2020.

Une perspective qui suscite l’opposition de nombreuses personnalités politiques. Alors que les énergéticiens européens voient dans les barrages français une manne financière potentielle, beaucoup estiment que le parc hydraulique est un patrimoine national qui doit rester à la main des opérateurs historiques afin de s’assurer qu’il continue de délivrer une électricité très bon marché.

En octobre 2012, l’ancienne ministre de l’Energie Delphine Batho s’était ouvertement déclarée contre l’ouverture à la concurrence. En avril 2013, un rapport d’étape présenté à l’Assemblée nationale indiquait que « la mise en concurrence ferait perdre le contrôle de la production d’électricité la plus compétitive du mix national, et mettrait en cause la pérennité des industries électro-intensives sur le territoire ». François Brottes est lui-même opposé à l’ouverture à la concurrence des concessions hydrauliques.

En France l’électricité d’origine hydraulique est celle qui coûte le moins cher à produire.  Le parc hydroélectrique fournit environ 10% de la production électrique française.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 1 Nov 2022
L’épisode tragi-comique des stations-service à sec pendant le plus clair du mois d’octobre a masqué le problème des prix stratosphériques du super comme du diesel, avant l’entrée en vigueur de la remise gouvernementale de 30 centimes, et commerciale de TotalEnergies,…
mar 1 Déc 2015
Bénéficiant d'une des plus fortes croissances économiques du continent africain, le Rwanda présente en parallèle de grosses lacunes en matière énergétique et souffre toujours d'une forte dépendance aux importations d'hydrocarbures. Une situation à laquelle le gouvernement entend remédier via le…
jeu 4 Juil 2013
Après l'incident de septembre, qui avait conduit à sortir l'hydrolienne "Arcouest" de l'eau en mars dernier, celle-ci vient d'être remise sur sa barge-support, le bateau "Openhydro Triskell". Sa prochaine immersion est prévue cet automne. L'hydrolienne est une turbine qui utilise…
mer 13 Juil 2016
L’avion Solar Impulse 2 s’est posé, mercredi 13 juillet, dans la capitale égyptienne, bouclant ainsi l'avant-dernière étape de son tour du monde. Son périple, débuté le 9 mars 2015, démontre que l’énergie solaire est une solution technologique performante et d'avenir.…

COMMENTAIRES

  • En Italie le Govern dit que l’eletricite d’origine hydrauilique est celle qui coute moins cher a produire mais le entreprises de gaz veut la bataille ou la guerre par ce que le gaz c’est 5 fois plus cher a produire-100 euro a MWh- contre le step marine de Caffese – 20 euro a MWh-.Gas contre eau:la defis est ouverte mais le Govern est neutral?Maintenant le Govern ferme le proget eau-energie de Caffese e donne argent au gaz(capacity payments gas).720.000 jeune travailleurs d’Italie veut venir en France comme migrant d’energie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.