Rawlemon : une boule en verre pour mieux capter la lumière du soleil - L'EnerGeek

Rawlemon : une boule en verre pour mieux capter la lumière du soleil

projet_rawmelonGénéralement composées de silicium, les cellules photovoltaïques sont des dispositifs en charge de convertir l’énergie lumineuse du soleil en électricité. En raison du coût relativement élevé du silicium et d’un faible rendement (le taux de conversion moyen d’un panneau solaire est de 21,5%), les technologies photovoltaïques ne sont pas encore considérées comme compétitives et peinent parfois à s’imposer face à d’autres sources d’énergie renouvelable (comme l’hydraulique ou l’éolien).

Si de nombreux chercheurs estiment que l’avenir du photovoltaïque repose sur l’utilisation de nouveaux matériaux, d’autres œuvrent à l’amélioration du rendement des dispositifs existants. C’est le cas de la société allemande Rawlemon qui cherche à obtenir de meilleures performances dans la conversion de l’énergie solaire grâce à un concept innovant : un dispositif en verre de forme sphérique.

[stextbox id=”info”]Une forme sphérique pour mieux concentrer la lumière [/stextbox]

Derrière le projet Rawlemon se cache un concept innovant de concentrateur photovoltaïque développé par l’architecte allemand André Broessel. Un dispositif qui se présente sous la forme d’une boule en verre sphérique transparente, montée sur un cadre en acier, capable de concentrer sur un panneau photovoltaïque la lumière du soleil (et de la lune pour un fonctionnement nocturne!).

Cette boule en verre afficherait un taux de conversion de la lumière en énergie de 70 %. Une performance rendue possible grâce à un système de rotation qui lui permet de suivre la trajectoire du soleil et à une forme sphérique spécifique qui lui permet de mieux capter la lumière . Selon ses concepteurs, le Rawlemon récolterait jusqu’à 35 % d’énergie solaire de plus qu’un panneau équipé d’un dispositif de suivi de la course du soleil.

[stextbox id=”info”] Capable de produire énergies électrique et thermique[/stextbox]

Finaliste du “World Technology Network Award 2013”, cette innovation solaire serait même capable d’exploiter l’énergie solaire par temps nuageux en concentrant la lumière diffuse. Les premiers prototypes ont une puissance de 150 W par m² installé.

Adaptée à tout type de surfaces (inclinées, plafond…), le dispositif Rawlemon peut accueillir un collecteur hybride qui permet à son ballon en verre (rempli d’eau) de produire à la fois de l’énergie électrique et de l’énergie thermique.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 6 Nov 2015
Depuis plusieurs années, la privatisation du parc hydroélectrique français est réclamée par l’Union européenne. Face à l’insistance de la Commission, la CGT Mines-Energie veut défendre la première source d'énergie renouvelable du pays. (suite…)
mer 27 Avr 2016
Le Syndicat des Énergies Renouvelables (SER) et les gestionnaires du réseau de gaz français (GRDF, GRTgaz, SPEGNN, TIGF) ont publié jeudi 21 avril une étude intitulée Panorama du gaz renouvelable en 2015. Cette étude, qui se veut un état des…
jeu 16 Fév 2017
Désireux de se rapprocher de la Chine dans un environnement commercial international incertain depuis l'élection aux Etats-Unis de Donald Trump, adepte du protectionnisme, l'Union européenne devrait alléger les mesures anti-dumping en cours depuis 2013 contre les produits solaires chinois. La…
mer 18 Juin 2014
Le ZooParc de Beauval, situé dans la commune de Saint-Aignan-Sur-Chair dans le Loir-et-Cher, fait le bonheur de nos chères têtes blondes depuis le début des années 80 grâce aux 4.600 animaux qui y résident. Il abrite notamment les deux célèbres…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.