Areva et Solvay se lancent dans la valorisation du thorium - L'EnerGeek

Areva et Solvay se lancent dans la valorisation du thorium

thorium_photo_GordonMcDowellAreva, industriel français spécialisé dans le nucléaire, et Solvay, groupe belge spécialisé dans la chimie, ont annoncé fin décembre avoir conclu un accord de partenariat afin de valoriser le thorium, un élément chimique affichant un fort potentiel de combustible nucléaire.

L’accord a pour objectif de définir les conditions qui assureront une gestion responsable du thorium. Pour cela, Areva et Solvay mettront en place un programme de Recherche & Développement pour étudier comment le thorium peut devenir un combustible des centrales nucléaires, en complément de l’uranium et du plutonium.

Le thorium se trouve en quantité abondante dans la croûte terrestre où il est associé à l’uranium et aux terres rares. En raison de leurs travaux d’extraction d’uranium et de terres rares, Areva et Solvay possèdent déjà des stocks de thorium sur le territoire français.

“Cet accord souligne notre engagement visant à assurer une gestion durable des ressources naturelles. Il devrait permettre de mieux valoriser cet élément et mener à de nouvelles opportunités de collaboration”, a déclaré Xavier Houzard, Directeur de la Réhabilitation Environnementale de Solvay, en charge du développement du Thorium.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 10 Oct 2017
Le groupe EDF a confirmé, dans un communiqué publié lundi 9 octobre 2017, le calendrier des deux dernières phases d’essais du réacteur EPR de Flamanville ainsi que sa mise en service au dernier trimestre 2018. L’électricien public, qui prépare actuellement…
mer 24 Fév 2016
L’Allemagne a décidé de sortir du nucléaire à l’horizon 2022 suite à la catastrophe naturelle de Fukushima. Afin d’assurer les opérations, elle vient de créer un fonds de financement qui sera doté de 40 milliards d’euros. (suite…)
mar 30 Sep 2014
Un nouveau rapport de la commission des finances de l'Assemblée nationale publié ce mardi 30 septembre, préconiserait selon L'Alsace, de reporter la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim dans le Haut-Rhin, en raison d'un coût bien trop élevé. Rédigé…
mer 17 Avr 2013
Le rapport annuel de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) évoque un bilan 2012 « assez satisfaisant » de la sûreté nucléaire du parc français. Si les incidents sont en légère augmentation par rapport à 2011, l’autorité souligne les efforts mis en œuvre…

COMMENTAIRES

  • Coup double : Il n’y a plus maintenant qu’à exploiter la monazite pour avoir à la fois le thorium et les terres rares

    Répondre
  • L’usage du Thorium dans le cycle du combustible nucléaire n’est pas nouveau.
    Les Indiens pour faire fonctionner leur réacteur rapide expérimental l’ont utilisé puisque au ban des nations le plutonium leur était inaccessible.
    En France, l’objectif était autre, retraitement et objectif industriel oblige.
    Quel est l’intérêt d’AREVA? Surprenant à ce jour!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.