EDF et AREVA signent des accords de coopération nucléaire en Arabie Saoudite - L'EnerGeek

EDF et AREVA signent des accords de coopération nucléaire en Arabie Saoudite

Ryad_photoAmmar shakerEn marge de la visite de François Hollande en Arabie Saoudite, lundi 30 décembre, les énergéticiens français EDF et AREVA ont signé des accords de coopération nucléaire avec des universités et des entreprises du Royaume.

Cette coopération va permettre au tissu local  de développer ses compétences dans le domaine de l’énergie nucléaire. De leur côté, les deux entreprises françaises qui ont un bureau commun à Ryad s’assurent une bonne position dans un pays qui souhaite développer un parc de 16 réacteurs pour faire face à la hausse de la demande électrique et se préparer à l’après-pétrole.

Selon Luc Oursel, le président du Directoire d’AREVA, « ces accords illustrent la volonté commune d’EDF et d’AREVA d’établir un véritable partenariat de long terme avec le Royaume d’Arabie Saoudite. Ils permettront au pays de s’appuyer sur une base industrielle forte et un solide programme de gestion de compétences ».

EDF a par ailleurs annoncé la création d’une co-entreprise, détenue à parts égales avec le groupe saoudien Global Energy Holding Company. « La coentreprise aura dans un premier temps pour objectif de réaliser des études de faisabilité dans le cadre du programme nucléaire saoudien, basé sur la technologie française de l’EPR », précise l’électricien qui se positionne ainsi idéalement avant le futur appel d’offres sur les réacteurs nucléaires. Un appel d’offres dont le montant pourrait friser avec les 100 millions de dollars.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mer 3 Juil 2013
Dans un courrier adressé à EDF, l’ASN a indiqué à l’exploitant des centrales nucléaires françaises que la démarche entreprise par l’électricien français pour  obtenir l’autorisation de prolongation de l’exploitation des centrales au-delà de 40 ans était « globalement satisfaisante ». En 2009,…
mer 30 Oct 2019
Le 20 octobre 2019, un grand rassemblement mondial a eu lieu pour défendre le nucléaire civil. En effet, le mouvement Stand up for Nuclear plaide pour conserver le nucléaire dans le mix énergétique de demain. Pour ses organisateurs, la transition…
mer 24 Fév 2016
L’Allemagne a décidé de sortir du nucléaire à l’horizon 2022 suite à la catastrophe naturelle de Fukushima. Afin d’assurer les opérations, elle vient de créer un fonds de financement qui sera doté de 40 milliards d’euros. (suite…)
jeu 31 Jan 2013
Actuellement à l’arrêt suite à la catastrophe de Fukushima, la centrale japonaise de Kashiwazaki-Kariwa est la plus puissante installation nucléaire du monde (7.965 MW). Conformément à la volonté du gouvernement nippon, elle devrait être relancée après la réalisation de travaux de…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.