La première centrale nucléaire du Bangladesh en chantier - L'EnerGeek

La première centrale nucléaire du Bangladesh en chantier

Bangladesh_photoWikipediaComme de nombreux pays en développement, le Bangladesh est confronté à une forte croissance de la demande d’électricité. Un manque de ressources énergétiques qui freine sa croissance économique. Pour faire face à ce problème, le pays d’Asie du Sud a décidé de miser en partie sur l’atome. Le chantier de la première centrale nucléaire bangladaise vient d’être lancé.  

La centrale de Ruppur, situé au nord-ouest du pays à 160 kilomètres de la capitale Dacca, comptera deux réacteurs d’une puissance unitaire de 1.000 MW. Ils devraient être mis en service d’ici 2018.

C’est le russe Rosatom qui est chargé de la construction de la centrale. La centrale prendra également en main la gestion des déchets issus de l’activité de la centrale.

Le projet de la centrale de Ruppur a pris forme lorsque, en 2007, l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) a donné son feu vert au Bangladesh pour le développement d’une activité nucléaire civile.

Puis, en 2011, le Bangladesh a trouvé un accord avec Rosatom, et Moscou, qui s’est engagé à financer 90% des 4 milliards d’investissement requis pour la construction de la centrale.

« En construisant cette centrale nous avons accordé la plus grande importance à la sécurité » a tenu à dire le Premier ministre Sheikh Hasina lors de l’inauguration du chantier.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
jeu 20 Fév 2014
Alors que des essais partiels, « secteurs par secteurs », de l’EPR de Flamanville vont être réalisés au cours de l’année, les premiers  essais d’ensemble auront lieu en 2015, a indiqué EDF mercredi. Ces essais d’ensemble « à blanc » seront menés sans…
mar 9 Sep 2014
Le gouvernement argentin a annoncé la signature mercredi 03 septembre d'un accord avec la Chine portant sur la construction d’une quatrième centrale nucléaire dans le pays sud-américain, pour un montant de deux milliards de dollars. Un contrat symptomatique de la place…
lun 18 Fév 2019
La reconduction de Jean-Bernard Lévy annoncée jeudi 14 février 2019 conforte EDF dans sa stratégie. L'électricien va effectivement suivre une feuille de route qui reste ambitieuse pour le nucléaire, tout en développant les EnR électriques. Qui plus est, l’Etat souhaiterait…
mer 8 Juin 2022
Ce 7 juin 2022, EDF a annoncé la nomination de Nicolas Machtou au poste de directeur du « Programme Nouveau nucléaire France », chargé de piloter la construction des réacteurs EPR2 sur le territoire, aux cotés de Gabriel Oblin, à la…

COMMENTAIRES

  • Les journalistes sont toujours en avance sur l’évènement.

    Dans ce cas, c’est seulement la pose d’une première pierre politique car un accord a été signé.

    La vraie construction commencera en 2015 pour le premier réacteur, qui ne sera pas fini avant 2020 si les délais sont respectés. Ce qui n’est pas plus le cas avec les russes qu’avec les français.

    Pour avoir une idée de ce qui se construit et devrait se terminer un jour :

    http://energeia.voila.net/nucle/nucle_service_2015.htm

    Mais tous les retards n’ont sans doute pas été mis à jour.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.