Panneaux solaires : quelle différence de coût entre UE et Chine ? - L'EnerGeek

Panneaux solaires : quelle différence de coût entre UE et Chine ?

panneaux_solaires_espagne_photo_Fernando_TomásAvant de trouver un accord avec la Chine, l’Union européenne avait pris des mesures douanières pour limiter l’importation de panneaux solaires chinois en Europe en accusant l’Empire du Milieu de vendre ses panneaux à un prix de près de 90% inférieur à leur coût réel et de fragiliser ainsi la filière photovoltaïque européenne. Mais quelle est vraiment le coût d’un panneau solaire chinois comparé à ceux produits en Europe ?

 

[stextbox id=”info”]80% des panneaux solaires installés en Europe viennent de Chine[/stextbox]

Selon le syndicat des énergies renouvelables, le SER, 80% des panneaux solaires vendus en Europe provenaient de Chine en 2012. D’après les chiffres de l’agence Bloomberg New Energy Finance repris par mytf1news.fr, la Chine est le plus gros producteur mondial de panneaux solaires. Sa production comptait pour 71% de la production mondiale en 2012.

[stextbox id=”info”]Les panneaux chinois 30% moins chers[/stextbox]

Pour des produits de qualité égale et possédant la même certification, les panneaux chinois seraient 30% mois chers que les panneaux européens.

Comme le rapporte mytf1.fr, le syndicat des professionnels de l’énergie solaire, Enerplan, note qu’un panneau chinois coûte environ 55 centimes d’euros par watt contre 80 centimes d’euros pour un panneau européen. Ainsi, l’installation de panneaux solaires de 3 kW chez un particulier, peut être jusqu’à 750€ plus élevée avec des panneaux européens.

Mais pour le syndicat des énergies renouvelables (SER), cette différence de coût n’est pas directement perceptible dans la facture totale payée par les consommateurs étant donné que l’installation inclut les coûts de la pose, du raccordement et des matériaux : la branche solaire du SER précise que le prix total n’est que de 6% supérieur pour les panneaux européens.

[stextbox id=”info”]L’électricité des panneaux européens rachetée plus cher[/stextbox]

L’Union européenne encourage l’achat de panneaux solaires européens avec le tarif de rachat bonifié de 10% pour l’électricité produite par des panneaux européens. Ainsi, le tarif bonifié d’EDF s’élève à 33,85 centimes d’euro le kilowattheure pour une installation intégrée au bâti, contre 30,77 c/kWh sans la bonification.

[stextbox id=”info”]Un prix plancher imposé aux panneaux chinois[/stextbox]

L’UE et la Chine ont finalement trouvé un accord sur le prix de vente des panneaux solaires chinois. Cet accord stipule que les panneaux chinois doivent être vendus au prix minimum de 56 centimes d’euro par watt et que la Chine se verra imposer des droits de douane antidumping si elle exporte plus de 7 gigawatts de panneaux solaires (moins de la moitié de la demande européenne actuelle).

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 2 Jan 2020
Le ministère de la Défense d'Israël a enfin donné son accord mercredi 1er janvier 2020 pour l'installation de centaines d'éoliennes dans le nord du pays, à proximité des frontières avec le Liban et la Syrie. Un signe que le pays…
ven 13 Déc 2013
La deuxième phase du projet Millener (Mille installations de gestion énergétique dans les îles) a été déployée en Corse, vendredi 6 décembre, lorsqu'EDF a lancé un appel à candidatures pour recruter une centaine de foyers volontaires. Ces derniers, qui doivent…
ven 2 Oct 2015
Le premier producteur d’électricité au monde entame une revue stratégique de ses actifs dans les énergies fossiles, conformément au souhait de son PDG, Jean-Bernard Lévy. Le 28 septembre dernier, la sous-secrétaire d'Etat au ministère de l'Industrie italien, Simona Vicari, a…
ven 30 Août 2013
Selon une projection réalisée par Bloomberg New Energy Finance (BNEF), publiée mercredi 28 août, la Chine inaugurera chaque année, d'ici 2030, 88 GW de capacité de production électrique, l'équivalent du parc du Royaume-Uni et 40% de plus que les centrales…

COMMENTAIRES

  • La taxe anti-dumping appliquée aux panneaux solaires chinois sur le marché européen avait le mérite de pousser la filière solaire européenne. Cet accord constitue donc un pas en arrière.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.