Robert Bourassa : le plus grand site hydroélectrique nord américain - L'EnerGeek

Robert Bourassa : le plus grand site hydroélectrique nord américain

L’aménagement Robert Bourassa, situé au nord-ouest du Québec sur la Grande Rivière, inclut le barrage Robert Bourassa et le barrage de La Grande-2-A. Avec une puissance installée de 7.722 MW, c’est actuellement le cinquième complexe hydroélectrique le plus puissant du monde.

Le barrage Robert Bourassa a été inauguré en 1979. Installé sur la municipalité de Baie-James, il possède une puissance de 5.616 MW.

Ce barrage, initialement appelé La Grande-2, a été renommé en octobre 1996 en l’honneur du Premier ministre québécois qui a lancé le projet en 1971, Robert Bourassa. Ce dernier est présenté comme un acteur clé du développement de l’exploitation des ressources hydroélectriques au Québec et est surnommé le « père de la Baie-James ».

La mise en service en 1992 de la centrale La Grande 2-A, composée de 6 turbines d’une puissance totale de 2.106 MW, a permis de porter la puissance de l’aménagement Robert Bourassa à 7.722 MW.

[stextbox id=”info”]Des dimensions impressionnantes[/stextbox]

Les dimensions du barrage Robert Bourassa sont impressionnantes : avec ses 2.836 mètres c’est le plus long barrage québécois. Du haut de ses 160 mètres, il est aussi grand qu’un immeuble de 53 étages. Au sommet il mesure 9 m d’épaisseur tandis qu’à la base il est épais de plus de 500 m.

Le réservoir du barrage s’étend sur 2.835 km2 pour un volume total de 61,4 milliards de m3. Cette superficie est supérieure à celle du Luxembourg.

[stextbox id=”info”]Des installations gigantesques[/stextbox]

Un des points phares du barrage Robert Bourassa est l’évacuateur de crues qui a une capacité de 16.000 m³/s. Constitué d’un canal de restitution en cascades, il est surnommé « l’escalier du géant ». Long de 1.500 mètres, ce canal se compose de 10 marches épaisses de 9 à 10 mètres.

La centrale du barrage se situe à 140 m sous terre et s’étend sur 483 mètres. Sa construction a nécessité d’enlever 2,35 millions de m³ de roc. Les 16 groupes turbines-alternateurs du barrage y sont installés et cumulent une puissance de 5.116 MW. C’est la plus grande centrale de production souterraine du monde.

[stextbox id=”info”]20 % de la puissance installée d’Hydro-Québec[/stextbox]

Aujourd’hui, l’aménagement hydroélectrique Robert Bourassa est le plus important centre de production d’électricité d’Amérique du Nord et représente à lui seul 20% de la puissance installée du groupe Hydro-Québec, entreprise publique chargée de produire, transporter et distribuer l’électricité.

L’hydroélectricité joue en effet un rôle majeur dans la province. En 2012, le groupe québécois, Hydro-Québec, a produit 98 % de son électricité à partir de l’énergie hydraulique. A l’échelle du pays, cette énergie est également la source principale d’électricité : elle représente 58,6% du mix électrique canadien.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 7 Avr 2017
Plusieurs organisations de défense de l'environnement et de promotion des énergies propres, dont la Fondation Nicolas Hulot, WWF, ou Réseau Action Climat, ont interpellé mercredi 5 avril 2017, les candidats à l'élection présidentielle sur le besoin de redonner les clés…
mer 15 Jan 2014
La startup Pedal Power, implantée dans le comté de l'Essex aux Etats-Unis, a lancé une campagne de levée de fonds via le site de fundraising Kickstarter afin de développer un concept d'énergie renouvelable des plus originaux : un vélo-bureau qui…
lun 27 Mar 2017
Alors que les projets de production renouvelable solaire et éolien se multiplient sur le territoire français et concernent de plus en plus de riverains, l'Etat comme les énergéticiens exploitants tentent désormais d'y associer les populations. Le groupe Akuo Energy, premier…
lun 12 Août 2013
La prime d’achat de l’électricité produite grâce aux effluents d’élevage vient d’être revalorisée par un arrêté publié au Journal Officiel le 30 juillet 2013. Le gouvernement, qui prévoit « le développement de 1.000 méthanisateurs à la ferme pour 2020 », souhaite inciter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.