L'énergie mondiale est « aussi sale » qu'en 1990 - L'EnerGeek

L’énergie mondiale est « aussi sale » qu’en 1990

Selon un rapport de l’agence internationale de l’énergie, publié le 17 avril, l’énergie mondiale n’est pas plus propre qu’en 1990, malgré l’essor des énergies renouvelables. L’émission moyenne de CO2 par unité d’énergie produite est toujours aussi élevée qu’il y a vingt ans.

L’agence internationale de l’énergie (AIE) révèle que la consommation énergétique mondiale est en nette progression mais aussi que la quantité de CO2 reste inchangée par rapport à 1990. « L’unité moyenne d’énergie produite aujourd’hui est en gros aussi sale qu’il y a 20 ans, » constate la directrice de l’AIE, Maria van der Hoeven.

Malgré le boom des énergies renouvelables, le dioxyde de carbone émis pour chaque unité énergétique n’a baissé que de 1% en moyenne depuis 23 ans. Ce chiffre s’explique par l’essor continu du charbon.

[stextbox id=”info”]Domination des combustibles fossiles[/stextbox]

« La quête d’un système énergétique mondial propre est tombé en panne », prévient-elle . Entre 1971 et 1990, l’indice de l’intensité carbone du secteur de l’énergie avait reculé de 6%, selon les chiffres de l’agence internationale. Mais depuis, il stagne, malgré les engagements politiques sur le plan international.

Les combustibles fossiles dominent toujours le marché, notamment le charbon. Selon l’agence, la production de charbon a augmenté de 45% entre 2000 et 2010, contre 25% pour les énergies non-fossiles. La Chine et l’Inde sont les principaux utilisateurs de charbon, mais actuellement l’Europe peine aussi à réduire sa consommation.

En décembre 2012, l’AIE avait indiqué, dans un rapport, que le charbon deviendrait la première source d’énergie mondiale, devant le pétrole, d’ici dix ans.

Pour éviter que le réchauffement planétaire ne dépasse les deux degrés à la fin du siècle, il faudrait que l’indice de l’agence international baisse de 5,7% d’ici 2020 et de 64% d’ici 2050. Pour l’AIE, la lenteur des progrès est alarmante, « le monde n’est pas sur la trajectoire pour atteindre en 2020 l’étape intermédiaire de ce scénario. »

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 20 Sep 2017
Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a présenté lundi 18 septembre 2017, les premières mesures de son plan climat visant à améliorer le quotidien des Français. Au total, quatre mesures phares regroupées au sein d’un paquet…
sam 14 Oct 2017
Si le gouvernement a fait de la rénovation des passoires énergétiques un des axes majeurs de la transition énergétique, les efforts consentis jusqu’à présent semblent insuffisants et le nouveau ministère de Nicolas Hulot tarde à dévoiler des mesures à la…
mar 19 Fév 2019
Avec l'approche du Brexit, les acteurs de l'économie britannique bouillonnent. La perspective d’une sortie de l’Union européenne sans accord mobilise beaucoup d’énergie, en raison des conséquences très concrètes qui se feraient sentir dès le 31 mars 2019. L’alimentation ou les…
ven 10 Août 2018
Désireuse de réduire sa trop grande dépendance au gaz russe, l’Union européenne pourrait désormais s’approvisionner davantage aux Etats-Unis. Le GNL américain, dont le Président Donald Trump fait la promotion avec vigueur depuis quelques semaines, est effectivement envisagé par Bruxelles comme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.