Le projet d’EPR en Grande-Bretagne validé par Londres - L'EnerGeek

Le projet d’EPR en Grande-Bretagne validé par Londres

La Grande-Bretagne vient de donner son accord à EDF pour la construction d’un centrale EPR à Hinkley Point. C’est le premier permis de construire pour une centrale nucléaire accordé par ce pays en 25 ans.

«  Ce projet s’ajoute à un certain nombre de nouveaux projets énergétiques approuvés depuis 2010, qui incluent des champs d’éoliennes, de la biomasse et des centrales électriques à gaz » a déclaré le Ministère de l’Ecologie britannique.

Si cette centrale voit le jour, elle sera l’une des plus importantes du pays et permettra de couvrir 7% des besoins de la Grande-Bretagne en électricité. Composée de deux réacteurs EPR, elle aura une puissance de 3.260 MW suffisante pour alimenter 5 millions de foyers en électricité.

Sur le plan économique, le chantier de la centrale pourrait créer 25.000 emplois, alors que 900 postes serait pérennisés pour l’exploitation de l’installation nucléaire.

L’électricien français et Londres doivent encore s’accorder sur le prix de rachat de l’électricité produite par la future centrale. Les négociations sont en cours et pourraient aboutir d’ici quelques jours.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 5 Déc 2022
Lundi 5 décembre matin, plusieurs membres du gouvernement ont investi les plateaux télé ou radio pour dire que finalement, le risque de coupures de courant n’était qu’une hypothèse de « dernier recours ». Un élément de langage que l’on a retrouvé dans…
jeu 11 Jan 2024
En plein cœur de l'hiver 2024, la France fait face à un pic de consommation électrique atteignant 83.5 GW. Bien que loin du record de 2012, cette hausse témoigne de l'adaptabilité et de l'efficacité du réseau électrique national.    …
La date butoir du 31 décembre 2022 n’est plus. Edictée dans la loi, outre-Rhin, elle fixait le seuil à partir duquel les centrales nucléaires devaient cesser de fonctionner en Allemagne. Le chancelier Olaf Scholz vient de confirmer que cet obstacle…
mer 20 Mar 2024
Dans un vote serré, l'Assemblée nationale a donné son feu vert le 19 mars 2024 à la fusion de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).     Nucléaire : la construction…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.