Le projet d’EPR en Grande-Bretagne validé par Londres - L'EnerGeek

Le projet d’EPR en Grande-Bretagne validé par Londres

La Grande-Bretagne vient de donner son accord à EDF pour la construction d’un centrale EPR à Hinkley Point. C’est le premier permis de construire pour une centrale nucléaire accordé par ce pays en 25 ans.

«  Ce projet s’ajoute à un certain nombre de nouveaux projets énergétiques approuvés depuis 2010, qui incluent des champs d’éoliennes, de la biomasse et des centrales électriques à gaz » a déclaré le Ministère de l’Ecologie britannique.

Si cette centrale voit le jour, elle sera l’une des plus importantes du pays et permettra de couvrir 7% des besoins de la Grande-Bretagne en électricité. Composée de deux réacteurs EPR, elle aura une puissance de 3.260 MW suffisante pour alimenter 5 millions de foyers en électricité.

Sur le plan économique, le chantier de la centrale pourrait créer 25.000 emplois, alors que 900 postes serait pérennisés pour l’exploitation de l’installation nucléaire.

L’électricien français et Londres doivent encore s’accorder sur le prix de rachat de l’électricité produite par la future centrale. Les négociations sont en cours et pourraient aboutir d’ici quelques jours.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 25 Août 2014
Les Etats-Unis ont beau disposer d’une nouvelle manne, les pétroles et gaz de schiste, et développer rapidement les énergies nouvelles, ils ne renoncent pas pour autant à l’énergie nucléaire. Le département américain de l’énergie (DOE) vient d’allouer une somme de…
mar 20 Fév 2018
Selon une étude de l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA), 164 réacteurs nucléaires ont déjà cessé leur activité à travers le monde (34 aux Etats-Unis, 30 au Royaume-Uni, 28 en Allemagne, 17 au Japon et 12 en France), et devront…
jeu 31 Mar 2016
A l’occasion du sommet mondial sur la sécurité du nucléaire, le vice-président de l'Institut de l'énergie nucléaire (NEI), Daniel Lipman, a accordé une interview au média chinois Xinhua. Alors que le président du géant asiatique sera présent à Washington pour la…
mer 6 Août 2014
La société russe Rusatom Overseas, membre du groupe nucléaire public Rosatom, et la société chinoise CNNC New Energy ont signé le mardi 29 juillet dernier un mémorandum d'intention sur la construction des centrales nucléaires flottantes. S'il ne s'agit pour le…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.