Une résolution du Parlement européen sur la sûreté nucléaire - L'EnerGeek

Une résolution du Parlement européen sur la sûreté nucléaire

Dans une résolution adoptée jeudi 14 mars, les députés européens ont demandé à ce que les améliorations recommandées suite aux tests de résistances des réacteurs de l’UE soient mise en œuvre le plus rapidement possible.

« Les tests ont révélé que la quasi-totalité des centrales doivent faire l’objet d’améliorations de sûreté propre à chaque site » a rappelé le Parlement.

La présidente de la commission de l’énergie Amalia Sartori souhaite que les améliorations de sûreté recommandées soient intégrées à la future révision de la directive sur la sûreté et les installations nucléaire.

Cette directive, « devrait être ambitieuse et permettre des améliorations majeures » souligne le Parlement.

Selon les députes, le groupe des régulateurs européens dans le domaine de la sûreté nucléaire (ENSREG) devra avoir un rôle important dans  le contrôle et la mise en œuvre des recommandations formulées suite aux tests de résistance.

Le texte de la résolution adoptée jeudi précise toutefois que « les tests de résistance ont un champ d’action limité », et qu’ils ne prennent pas en compte les risques lié à la détérioration du matériel, à l’erreur humaine ou à l’existence de défauts sur les cuves des réacteurs.

 

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
jeu 29 Mar 2018
Depuis la restructuration de la filière nucléaire française, Areva devenue Orano se repositionne sur le cycle du combustible nucléaire. Après avoir cédé son activité réacteur à EDF sous le nom de Framatome, l’entreprise dirigée par Philippe Knoche se tourne vers…
jeu 21 Fév 2019
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) devait analyser l’article premier de l’avant-projet de loi énergie-climat. L’avis publié ce mercredi 20 février 2019, confirme les changements "ambitieux" proposés l'exécutif. Toutefois, le CESE s'interroge sur l'évolution de la consommation d’énergie, ainsi…
mar 21 Oct 2014
Alors que l'Assemblée nationale votait la loi de transition énergétique et la réduction de la part du nucléaire dans le mix électrique de 75 à 50 %, les acteurs de la filière nucléaire française, regroupés au Bourget pour le premier…
mer 20 Mai 2015
Si la décision finale reviendra à l'Etat, actionnaire majoritaire d'EDF, et au groupe Areva, un rapprochement stratégique entre les deux poids lourds de la filière nucléaire française est de plus en plus envisagé au regard des difficultés rencontrées et des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.