Grenoble : premier site nucléaire démantelé pour le CEA - L'EnerGeek

Grenoble : premier site nucléaire démantelé pour le CEA

Mercredi 27 février, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) a déclaré avoir réussi à assainir et démanteler son site de Grenoble.

En conférence de presse, le responsable des programmes de démantèlement au CEA, Philippe Guiberteau, s’est réjoui de la clôture de la « première grande opération industrielle d’assainissement et de démantèlement pour un site entier »

Le site de Grenoble, crée en 1956 sous le nom de Centre d’études nucléaires de Grenoble (CENG) abritait trois réacteurs expérimentaux (Mélusine, Siloë, Siloëtte), respectivement arrêtés en 1988, 1997 et 2002, mais aussi un laboratoire de matériaux nucléaires ainsi qu’une station de traitement des déchets radioactifs.

Le programme de démantèlement et d’assainissement du site, lancé en 2002 avec le projet « Passage » avait pour objectif de réutiliser les terrains et certains bâtiments. En effet, à la fin des années 1990, le CEA avait décidé de réorienter les recherches du site de Grenoble autour des nanotechnologies, de la santé et des énergies renouvelables.

D’un coût d’environ 300 millions d’euros, les dernières opérations d’assainissement prendront fin mi-2013, avec deux ans d’avance sur l’objectif initial. Enfin, le déclassement final des installations nucléaires de Grenoble, nécessitant des démarches administratives, devrait s’achever en 2014.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 30 Sep 2015
C'est une bonne nouvelle pour l'Hexagone, dans son récent rapport, le Réseau de Transport d'Électricité (RTE), filiale d'EDF a annoncé que la France devrait retrouver ses marges de sécurité électrique au moins jusqu'en 2020. Plusieurs facteurs dont le développement des…
lun 6 Mar 2017
L'Inspecteur Général pour la Sûreté Nucléaire et la Radioprotection (IGSNR), François de Lastic, a présenté dans un rapport officiel publié vendredi 3 mars dernier, ses appréciations concernant l’état de la sûreté et de la radioprotection au sein du groupe EDF,…
lun 6 Mai 2019
L’EPR, réacteur nucléaire dit de « troisième génération », commence à faire ses preuves. Une technologie qui va donc contribuer à la transition énergétique en France et dans le monde. Si elle présente de nombreux avantages, cette génération de réacteurs…
mar 12 Jan 2016
La Chine s’impose progressivement comme le leader mondial de l’industrie nucléaire. Si elle n’est pas encore le premier producteur d’énergie nucléaire, le rythme de construction des nouveaux réacteurs révèle les ambitions de la puissance asiatique. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.