Fukushima : des robots pour intervenir dans la centrale - L'EnerGeek

Fukushima : des robots pour intervenir dans la centrale

Les Japonais font appel à de multiples robots afin de nettoyer le site de la centrale nucléaire endommagée par le tsunami de mars 2011.

Mercredi 20 février, Mitsubishi Heavy Industries a dévoilé un robot du nom de « Super-Girafe » pouvant travailler dans des environnements radioactifs comme celui de Fukushima. Télécommandé,  doté d’un bras télescopique et utilisant différents objets, le « ICM-Super Girafe (Mars C) » peut effectuer de nombreuses manipulations jusqu’à 8 mètres de hauteur.

De son côté, l’entreprise Toshiba a présenté une autre invention pouvant aspirer la radioactivité du site nucléaire grâce à la projection de dioxyde de carbone congelé sur les surfaces contaminées. Le robot aspire ensuite la glace évaporée ayant capturé les résidus radioactifs. Si Toshiba estime que ce robot pourra nettoyer 2m² par heure, l’actuel prototype ne contient de dioxyde de carbone congelé que pour 30 minutes d’opération.

Un programme national

C’est dans le cadre des travaux de décontamination de la centrale de Fukushima, qu’un organisme dépendant du ministère nippon de l’Industrie avait lancé un programme de recherche et de développement. Aujourd’hui, les robots sont indispensables sur un site qui connaît d’importants taux de radioactivité empêchant toute intervention humaine.

Outre ces deux innovations robotiques, d’autres entreprises japonaises ont entamé des phases de recherche et de création afin de participer à la décontamination de la centrale qui pourrait s’étaler sur quarante ans.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 7 Mai 2021
Pour embrasser la transition énergétique, les Émirats arabes unis (EAU) plébiscitent l’énergie nucléaire. Avec le lancement de son premier réacteur nucléaire civil, ainsi que les nombreux programmes en cours pour promouvoir les énergies renouvelables, Abou Dhabi aspire à se positionner…
mar 7 Jan 2014
Areva, industriel français spécialisé dans le nucléaire, et Solvay, groupe belge spécialisé dans la chimie, ont annoncé fin décembre avoir conclu un accord de partenariat afin de valoriser le thorium, un élément chimique affichant un fort potentiel de combustible nucléaire.…
mer 10 Sep 2014
Selon le quotidien Nikkei, le Premier ministre japonais Shinzo Abe aurait fait part de sa volonté de démanteler une douzaine de réacteurs nucléaires dont la mise en conformité aux nouvelles normes de sûreté ne paraît pas envisageable. Une initiative ou…
mar 11 Août 2015
Depuis septembre 2013 et l’arrêt de deux réacteurs à la centrale d’Ohi, le Japon ne produisait plus d’énergie nucléaire. Cette période zéro nucléaire, engagée après la catastrophe de Fukushima, est désormais terminée depuis cette nuit, 3h30, heure de Paris. Le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.