Astuces pour faire des économies sur sa facture de fioul

Astuces pour faire des économies sur sa facture de fioul

fioul-domestique

Alors que le froid est tombé sur la France, les consommateurs ont pris les devants depuis déjà quelques jours en faisant remplir leurs cuves de fioul pour l’hiver qui s’annonce. Et avec 4,6 millions de foyers français qui sont chauffés au fioul domestique, la question de la facture du fioul est particulièrement cruciale en cette période. En l’espace d’un an, le prix du fioul a en effet augmenté de 11% : alors quelles sont les astuces pour faire des économies sur sa facture ?

A quel moment passer commande ?

Selon une idée reçue très répandue parmi les consommateurs français, le prix du fioul serait moins élevé l’été et c’est aux beaux jours qu’il faudrait faire remplir sa cuve afin de limiter le montant de sa facture. Si par le passé la tendance a pu se vérifier, elle n’est plus d’actualité aujourd’hui. Avec un prix du fioul dépendant du cours du baril de pétrole, les fluctuations de prix sont imprévisibles et le consommateur ne peut pas être sûr de payer son fioul moins cher l’été qu’au moment de l’hiver. En la matière, le plus efficace est encore de suivre le prix mois par mois afin d’attendre une période favorable et faire alors le plein de fioul.

Dans la même logique, les consommateurs ont tout intérêt à faire jouer la concurrence. Depuis l’ouverture du marché français de l’énergie, les foyers peuvent se tourner vers le fournisseur de leur choix, notamment pour le fioul. Il peut donc s’avérer avantageux de demander des devis à plusieurs entreprises afin de choisir l’offre la plus avantageuse.

L’achat groupé pour réduire la facture de fioul

Se regrouper pour payer moins cher un service ? Le bon plan n’est pas nouveau. Mais alors qu’il concernait essentiellement des offres de loisirs, depuis quelques années il est possible en France de profiter du système de commande groupée pour ses achats d’énergie. Lancée par l’UFC-Que Choisir à travers plusieurs de ses branches régionales, l’initiative a fait du chemin et a rencontré l’adhésion des consommateurs de gaz, d’électricité et de fioul. Le principe est simple : il suffit d’adhérer à une campagne d’achat groupé de fioul. Plus il y a de participants et plus le tarif négocié sera avantageux. Grâce à cette offre groupée, le consommateur paye son fioul à un tarif inférieur au prix du marché. D’après le site spécialisé Fioulreduc, les clients qui ont passé des commandes à plusieurs « ont économisé chacun 26 € » sur leur facture de fioul. La réduction n’est pas vertigineuse mais l’offre est tout de même attractive d’autant que le service de commande groupée est gratuit pour les consommateurs. Le principe de la commande groupée fonctionne tellement bien que plusieurs sites internet spécialisés se sont lancés sur la marché. Certaines associations ainsi que des communes proposent également ce type de service en négociant des offres attractives pour leurs membres ou leurs habitants.

La chaudière à fioul : quel avenir ?

En matière de performance énergétique, on pense le plus souvent aux radiateurs électriques où aux pompes à chaleur. Le tout avec une bonne isolation de l’habitat. Pourtant la chaudière reste, aux yeux des Français, l’élément clé du chauffage dans la maison. Pour l’entretien d’une chaudière à fioul, plusieurs points doivent être contrôlés à commencer par le foyer, le brûleur et la pompe à fioul. L’entretien du système de chauffage à fioul nécessite aussi de faire régulièrement ramoner les conduits d’évacuation des fumées. Si l’installation n’est pas correctement entretenue, il peut y avoir une baisse de la qualité de combustion, une pollution importante de l’air intérieur, entraînant des effets indésirables sur la santé, une déperdition d’énergie et une facture de fioul plus importante.

Mais il faut savoir que les conséquences environnementales des chaudières à fioul ne semblent plus en adéquation avec l’Accord de Paris et ses recommandations en matière de réduction de gaz à effet de serre. En effet à partir de janvier 2018, pour tout remplacement, seuls les nouveaux modèles de chaudières à fioul performantes à 92% minimum seront éligibles au crédit d’impôt, le CITE. Grâce à cet avantage, la pose de la chaudière fera l’objet de 30% de crédit d’impôt. En revanche, tous les anciens modèles à condensation en seront exclus. Il est aussi possible de se tourner vers une pompe à chaleur (PAC) ou une chaudière bois, des modes de chauffage alternatifs, eux aussi éligibles au CITE.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
A l'occasion de la publication de son livre Mon journal du monde, le professeur à l'Université Paris Dauphine, Philippe Chalmin, spécialiste des matières premières, analyse le secteur de l'énergie pour le journal La Dépêche. Selon lui, alors que les énergies renouvelables ne…
mar 1 Août 2017
Fragilisées depuis la crise de Crimée en 2014, les relations commerciales entre l'Ukraine et la Russie sont aujourd'hui réduites au stricte de minimum, et pourraient bien disparaître totalement avec l’entrée en jeu des Etats-Unis. L'Ukraine a en effet signé un…
mer 6 Sep 2017
Après plusieurs mois de baisse consécutifs contrebalançant la forte hausse du mois de janvier dernier, les tarifs réglementés du gaz ne devraient pas évoluer à la rentrée. Selon un communiqué officiel de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publié…
lun 6 Mar 2017
Selon plusieurs exploitants régionaux, Israël aurait commencé depuis le mois de janvier dernier à exporter une partie de sa production de gaz naturel en mer Méditerranée vers la Jordanie en vertu d'accord datant de 2014. Un première étape pour l'Etat…

COMMENTAIRES

  • Le cours du fioul change tous les jours et augmente ou baisse rapidement en effet. En plus de ça des taxes et encore des taxes sont ajoutées chaque années au premier janvier. Ce n’est plus possible ! Heureusement que je passe par POEMOP qui me permet de bénéficier des prix des 15000 litres sinon je ne m’en sortirais pas.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *