Le producteur d'énergies renouvelables Voltalia a doublé son chiffre d'affaires en 2016 Le producteur d'énergies renouvelables Voltalia a doublé son chiffre d'affaires en 2016

Le producteur d’énergies renouvelables Voltalia a doublé son chiffre d’affaires en 2016

renouvelables

La société française Voltalia, spécialisée dans les énergies renouvelables (éolienne principalement), a entamé en 2016 une nouvelle phase de développement et intégré progressivement la filière photovoltaïque. Cette diversification, accompagnée de nouveaux investissements significatifs dans plusieurs centrales brésiliennes, lui a permis de doubler son chiffre d’affaires en à peine un an.

Si l’éolien représente toujours son principal cœur d’activité avec plus de 80% de ses capacités installées, Voltalia a officialisé cette année le rachat de la société portugaise Martifer Solar, avec pour objectif de former à terme un groupe international intégré sur toute la chaîne de valeur des énergies renouvelables et de se positionner à la fois comme producteur d’électricité renouvelable et comme prestataire pour des clients tiers. Cette acquisition lui a déjà permis de développer l’activité d’exploitation et maintenance qui est passée de moins d’un million d’euros à 6,4 millions d’euros sur un an, et de doubler son chiffre d’affaires en 2016 à 125,3 millions d’euros porté par la croissance des ventes d’énergie.

Lire aussi : L’éolien devient la 1ère source d’énergie renouvelable d’Europe

La société française exploitait au 31 décembre dernier plus de 480 mégawatts de capacités de production d’électricité, dont 432 MW d’éolien et 21,8 MW de solaire, et prévoit d’atteindre 1 gigawatt de capacités installées d’ici 2022. Elle a lancé récemment sa première centrale solaire au Brésil (4MW) et entend poursuivre sur la voie de la diversification.

Lire aussi : Le français Voltalia lance la construction de sa première centrale solaire au Brésil

La diversification de Voltalia dans le solaire devrait en effet s’intensifier avec de nouveaux contrats signés ces derniers mois et dont « les premiers revenus (…) sont attendus au premier semestre 2017″, explique le groupe dans un communiqué. Il s’agit par exemple de contrats pour de nouvelles centrales en Belgique (1,5 MW), en Tanzanie (5 MW), et des contrats d’exploitation maintenance d’installations au Japon et en Italie.

Crédits photo : Voltalia

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 8 Mar 2017
Très peu évoquée dans la loi de transition énergétique, la question du gaz comme énergie de complément pour les années à venir paraît pourtant essentielle. Cette énergie polyvalente serait aujourd'hui la seule capable de satisfaire les besoins thermiques des bâtiments…
lun 15 Août 2016
Si la production d'énergie solaire nécessite encore à ce jour des installations coûteuses et peu pratiques, améliorer son efficacité tout en réduisant son coût d'exploitation constitue un des grands défis de la recherche en matière d'énergies renouvelables. De nombreuses universités…
ven 7 Avr 2017
Déjà détenteur de 59% de la Compagnie du Vent, entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables, le groupe Engie a validé mercredi 5 avril 2017 l'acquisition de 100% du capital de la société auprès de son cofondateur et actionnaire Jean-Michel Germa.…
lun 2 Mar 2015
Alors que la capitale française recevra très prochainement des centaines de représentants internationaux dans le cadre de la prochaine conférence internationale sur le climat (COP 21), la Tour Eiffel, symbole de Paris, se devait de donner l'exemple dans le sens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *