L’AIE prévoit la hausse des prix du pétrole en 2017 - L'EnerGeek

L’AIE prévoit la hausse des prix du pétrole en 2017

pétroleAIEL’Agence Internationale de l’Energie vient de publier son rapport annuel sur les perspectives du pétrole à moyen terme. Dans ce document, l’organisation rattachée à l’OCDE prédit une remontée des prix du pétrole à partir de 2017, lié à un ralentissement de la production mondiale.

Même si pour Goldman Sachs, « on n’est pas prêt de revoir un pétrole à 100 dollars », l’AIE table sur une hausse des prix dès l’année prochaine. Depuis 2014, les prix ont chuté de 70% tandis que le baril de brent est désormais estimé à environ 35 dollars. L’AIE assure que « les conditions de marché actuelles ne permettent pas d’envisager un redressement rapide des prix dans un futur immédiat ».

Ainsi, d’après ses prévisions portant sur la période 2015-2021, l’excédent de production sera en moyenne de 1,1 million de barils par jour en 2016 ; il passera cependant à seulement 100 000 b/j en 2017 alors qu’il était de 2 millions b/j en 2015, notamment du fait de la résistance des producteurs de pétrole de schiste. Les experts s’inquiètent de la baisse des investissements dans le secteur pétrolier qui ferait pour un risque sur la sécurité des approvisionnements « dans un avenir pas si lointain ».

Rédigé par : jacques-mirat

ven 2 Juin 2017
Si tout le monde redoutait une telle décision sans trop vraiment y croire (l’optimisme était plutôt de mise ces dernières semaines), Donald Trump a fini par mettre ses menaces à exécution. Le Président américain, climato-septique affirmé, a annoncé jeudi 1er…
mer 24 Fév 2016
Les producteurs de pétrole tentent de réagir à la chute des cours pétroliers. Ainsi, l’Arabie saoudite, la Russie, le Venezuela et le Qatar viennent d’annoncer la signature d’un accord visant à « geler la production ». De nouvelles mesures pourraient être prises…
mer 12 Juil 2017
Alors que la tendance actuelle, pro-climatique et énergies vertes, laisse peu de place au développement de l’industrie pétrolière et gazière à long terme, les grands groupes internationaux spécialisés dans l’exploitation des hydrocarbures entendent bien défendre leur gagne-pain en redorant le…
lun 20 Juin 2016
Les nouvelles préoccupations liées à la biodiversité imposent aux producteurs d'énergie, comme EDF ou Engie, de repenser leur politique environnementale, afin d'harmoniser leurs moyens de production avec les territoires d'implantation. Le parc de production thermique français, par exemple, s'inscrit depuis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *