La ville de Toulouse renforce ses réseaux de chaleur - L'EnerGeek La ville de Toulouse renforce ses réseaux de chaleur - L'EnerGeek

La ville de Toulouse renforce ses réseaux de chaleur

DalkiaDepuis 1926, la ville de Toulouse utilise les réseaux de chaleur. Malgré l’ancienneté de cette pratique, une partie de la chaleur exploitable continue de s’évaporer dans l’atmosphère sans être utilisée. Afin d’améliorer l’efficacité du dispositif existant, l’adjoint au maire en charge de ce dossier, Pierre Trautmann, a notamment sollicité l’expertise de Dalkia.

Actuellement, environ 10 000 Toulousains sont chauffés grâce à l’incinérateur d’ordures ménagères du Mirail. Bientôt d’autres quartiers de la ville pourront profiter de cette source d’énergie propre dans leur habitation. En effet, l’adjoint au maire Pierre Trautmann indique que « l’usine du Mirail n’utilise que 45 % de la chaleur. Un second réseau de 36 km va donc être créé et ouvrira partiellement dès 2017 ». Pour le responsable local, cette nouvelle installation permettra de raccorder l’équivalent de 15 000 nouveaux foyers, dont l’hôpital de Rangueil et celui de Larrey.

Avec ce réseau d’eau chaude, le plus grand construit en France depuis 5 ans, la ville va « réduire les émissions de gaz à effet de serre en économisant près de 19 000 tonnes de CO2 par an ». Confié à l’entreprise Dalkia, le réseau une fois étendu profitera également de la chaleur émise par les supercalculateurs de Météo France. Un investissement qui doit permettre de protéger l’environnement mais aussi de faire faire des économies sur la facture énergétique des particuliers et de la collectivité puisque le mégawattheure (MWH) passera alors de 80 à 66 euros en moyenne. Pour le CHU cela représentera une baisse de 100 000 euros sur sa facture de chauffage.

Rédigé par : jacques-mirat

mar 5 Jan 2016
Des chercheurs du département d'optiques et de photoniques du Centre National de l'Université de Taiwan ont mis au point un nouveau dispositif omnidirectionnel permettant aux cellules solaires de récolter la lumière du soleil sous plusieurs angles. Une technologie originale qui…
mer 18 Mar 2015
Une drôle d’installation vient de recouvrir le fleuve qui traverse la capitale libanaise. Un "serpent photovoltaïque" de 300 mètres de long d’une capacité totale d’un mégawatt a été déployé au-dessus de l’eau. Il vise à produire plus d’électricité verte dans…
lun 6 Mar 2017
En tant que source d'opportunités économiques pour les entreprises, la transition énergétique pour une croissance verte doit être soutenue et rendue davantage accessible. Dans un rapport publié jeudi 2 mars dernier, le Conseil général de l'économie, dépendant du ministère de…
lun 10 Mar 2014
Ciments du Maroc, une des filiales du groupe italien Italcementi, a investi plus de 3 millions d’euros à Aït Baha (dans la région de Souss-Massa-Drâa) en partenariat avec Italgen Maroc (une autre filiale d’Italcementi) dans un projet de centrale solaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *