Les syndicats protestent contre la privatisation des barrages - L'EnerGeek

Les syndicats protestent contre la privatisation des barrages

UEDepuis plusieurs années, la privatisation du parc hydroélectrique français est réclamée par l’Union européenne. Face à l’insistance de la Commission, la CGT Mines-Energie veut défendre la première source d’énergie renouvelable du pays.

Déjà à l’époque du gouvernement de François Fillon, l’organisation du secteur hydroélectrique français faisait l’objet des critiques de l’Union européenne (UE). Avec le projet de loi sur la transition énergétique, Ségolène Royal souhaite désormais organiser des appels d’offres en 2016.

Afin d’accélérer le processus, la Commission européenne vient cependant d’envoyer une lettre de mise en demeure à la France. Comme le souligne un porte-parole de Bruxelles, au titre de l’article 106 du TFUE, « les Etats membres sont tenus de veiller (…) à n’édicter et à ne maintenir aucune mesure contraire aux règles des traités, et notamment aux règles de concurrence ».

Alors que la Direction de l’énergie et du climat du ministère de l’Energie travaille sur des schémas de privatisation, les salariés des barrages, actuellement employés sous le statut des industries électriques et gazières, refusent de brader la première source d’énergie renouvelable du pays à quelques énergéticiens étrangers.

C’est pourquoi la CGT Mines-Energies et Force Ouvrière ont lancé un mouvement de grève mercredi dernier. Une initiative qui pourrait bien se prolonger dans le temps, puisqu’un préavis a été lancé pour une durée d’un mois selon le journaliste du Figaro, Frédéric De Monicault.


Grève des salariés du secteur hydroélectrique

Rédigé par : jacques-mirat

lun 27 Oct 2014
Consortium industriel créé en 2009, Desertec Industrial Initiative avait pour ambition de réaliser un immense projet d'énergie renouvelable en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. L'objectif était de développer le marché des énergies solaires et éoliennes dans ces régions à…
mar 8 Oct 2013
Selon un article publié dans les colonnes du Figaro, la Compagnie du Vent (une filiale du groupe GDF Suez) a été condamnée par le Tribunal de grande instance de Montpellier à démolir ses 10 éoliennes implantées à proximité du château…
sam 3 Fév 2018
Après avoir mis du temps à s’organiser, l’Algérie est finalement prête à se lancer dans la course aux énergies renouvelables. Sur le continent africain, c’est le Maroc, pays voisin, qui tient pour l’instant la position de leader. Mais de par…
lun 14 Nov 2016
Alors que l'électrification de l'Afrique rurale constitue un des principaux dossiers de la COP22 actuellement en cours à Marrakech, l'électricien français a annoncé la semaine dernière le lancement en collaboration avec Off Grid Electric d'une offre d'énergie solaire hors réseaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *