Superphénix : dégagement de fumée sans conséquence à Creys-Malville - L'EnerGeek Superphénix : dégagement de fumée sans conséquence à Creys-Malville - L'EnerGeek

Superphénix : dégagement de fumée sans conséquence à Creys-Malville

Superphénix - photo Yann ForgetJeudi soir, un dégagement de fumée a été détecté sur le site du surgénérateur Superphénix de Creys-Malville, dans l’Isère. Cet incident, qui s’est déroulé dans une partie non-nucléaire de ce site en cours de démantèlement, n’a pas eu de conséquences sur la sûreté des installations et sur l’environnement.

Le dégagement de fumée s’est produit jeudi, aux alentours de 19 heures. Il a été arrêté dès 21 heures, grâce à l’intervention des équipes du site et des pompiers.

« Il n’y a pas eu de flammes », précise la directrice du site Véronique Bouilly. L’incident n’a eu aucune conséquence sur la sécurité et sur l’environnement.

D’après l’analyse de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire), ce dégagement de fumée serait dû à l’échauffement des résistances chauffant la tuyauterie destinée à évacuer le sodium.

Le démantèlement du surgénérateur nucléaire Superphénix de Creys devrait être terminé en 2025.

 

Rédigé par : arthur-leroy

mar 21 Oct 2014
Alors que l'Assemblée nationale votait la loi de transition énergétique et la réduction de la part du nucléaire dans le mix électrique de 75 à 50 %, les acteurs de la filière nucléaire française, regroupés au Bourget pour le premier…
mar 20 Sep 2016
La filière nucléaire française vient de renforcer sa présence en Grande Bretagne après la validation du projet d’Hinkley Point par le gouvernement de Theresa May. Pour autant, le directeur général d’EDF Energy, Vincent de Rivaz, ne limite pas ses ambitions à…
jeu 12 Fév 2015
Le Premier ministre de l'État d'Australie-Méridionale a relancé le débat sur l'énergie nucléaire dimanche 8 février, en annonçant la constitution d'une Commission Royale en charge d'enquêter sur les coûts et les avantages de l'éventuelle utilisation de l'atome dans le mix…
lun 23 Déc 2013
Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9 provoque la formation d'une immense vague de 15 mètres de haut qui endommage l'alimentation électrique de la centrale nucléaire de Fukushima. L'absence d'un système de refroidissement induit des fusions partielles des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *