Le Paraguay : une production 100% hydraulique grâce à Itaipu - L'EnerGeek

Le Paraguay : une production 100% hydraulique grâce à Itaipu

Le Paraguay présente une particularité sur le plan énergétique. L’intégralité de sa production d’électricité est assurée par seulement trois centrales électriques : le barrage d’Itaipu, le barrage de Yacyreta et le barrage d’Acaray.

Grâce à ses immenses ressources hydrauliques, l’Amérique du Sud est le seul continent à produire son électricité à partir de ressources renouvelables (68,9% en 2011).

Le Paraguay est l’un des rares pays au monde 100% hydroélectrique. Sa production électrique est preque entièrement assurée par deux barrages frontaliers, dont le Paraguay partage les ressources avec ses voisins, dans le cadre d’accords commerciaux bilatéraux.

Située à la frontière avec le Brésil, le barrage d’Itaipu (14.000 MW) n’est plus le plus grand du monde, supplanté par le barrage chinois des Trois Gorges. Mais il est toujours le plus productif. C’est même la centrale qui produit le plus d’électricité sur la planète.

Le barrage d’Itaipu fournit 90% de l’électricité consommée au Paraguay. Il a été construit dans le cadre d’un partenariat avec le Brésil : 50 % de la puissance installée du barrage est réservé au Paraguay, 50% est exploitée par le Brésil.

La demande d’électricité du Paraguay correspond à moins de 20% de la production totale du barrage d’Itaipu. Une grande partie de l’électricité produite par la partie paraguayenne du barrage d’Itaipu est donc revendue au Brésil.

Le Paraguay revend 90% de l’électricité qu’il produit

Mise en service en 1994, la centrale d’Yacyreta (3.100 MW) a été construite dans le cadre d’un partenariat avec l’Argentine. Selon cet accord, le Paraguay exploite 900 MW de cette centrale. Mais la quasi-totalité de l’électricité produite par le Paraguay est revendue à l’Argentine.

La centrale hydroélectrique d’Acaray a une puissance de 210 MW.

L’hydroélectricité est l’une des principales richesses du Paraguay. Le pays vend 90% de l’électricité produite par ses barrages sur les marchés extérieurs, principalement vers le Brésil et l’Argentine. C’est l’un des plus importants exportateurs d’électricité du monde.

Depuis une décennie, la demande électrique du Paraguay augmente d’environ 5% par an. Malgré l’abondance de l’électricité dans ce pays, les coupures sont nombreuses car le réseau est de mauvaise qualité. Certaines régions rurales isolées n’ont toujours pas accès à l’électricité.

 

 

Rédigé par : vincent-delong

lun 27 Mar 2017
Alors que les projets de production renouvelable solaire et éolien se multiplient sur le territoire français et concernent de plus en plus de riverains, l'Etat comme les énergéticiens exploitants tentent désormais d'y associer les populations. Le groupe Akuo Energy, premier…
ven 11 Déc 2015
Depuis 1926, la ville de Toulouse utilise les réseaux de chaleur. Malgré l’ancienneté de cette pratique, une partie de la chaleur exploitable continue de s'évaporer dans l’atmosphère sans être utilisée. Afin d’améliorer l’efficacité du dispositif existant, l'adjoint au maire en charge…
mar 27 Oct 2015
Dans la communauté de communes du Piémont Oloronais (CCPO), un nouvel espace muséographique dédié à l’énergie hydroélectrique vient d’ouvrir, à côté de la centrale Saint-Cricq. Pour l’inauguration, de nombreuses personnalités ont fait le déplacement, à l’instar du député Jean Lassalle,…
jeu 27 Fév 2014
Au moment de la publication de ses résultats annuels, le groupe Areva a annoncé une nouvelle provision de 275 millions d’euros pour le financement du chantier de l’EPR finlandais d’Olkiluoto 3. Le réacteur de nouvelle génération va coûter plus de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *