En catimini, le Commissariat à l’Energie Atomique met fin aux programmes de recherche sur le réacteur de 4ème génération ASTRID. Cette décision, prise de façon sournoise et sans réel débat, porte en elle la démonstration de plusieurs maux qui affectent aujourd’hui notre système politique et notre stratégie énergétique. Une tribune de Raphaël Schellenberger. (suite…)