Sobriété : ça vaut aussi pour le patrimoine immobilier de l'État !

Sobriété : ça vaut aussi pour le patrimoine immobilier de l’État !

ministre de l'Économie, ministre des Comptes publics, réforme, administration, patrimoine immobilier

Dans une interview conjointe avec nos confrères de la Tribune du Dimanche, le 19 novembre 2023, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, et Thomas Cazenave, ministre des Comptes publics, ont annoncé une grande initiative du gouvernement : s’attaquer au patrimoine immobilier de l’État. Les deux ministres prévoient de réaliser plusieurs milliards d’économies en optimisant notamment les espaces. 

 

Réduire de 25 % les surfaces occupées par l’administration

Le gouvernement s’apprête à transformer radicalement son approche de la gestion immobilière de l’État. Bruno Le Maire et Thomas Cazenave, ont annoncé un plan ambitieux : réduire de 25 % les surfaces occupées par l’administration. Inspirés par les dynamiques du secteur privé, notamment le télétravail et le flex office, ils envisagent une ère nouvelle où efficacité et sobriété vont de pair. Cette réforme, loin d’être une simple réduction des espaces, se veut un levier de modernisation. Le ratio des surfaces par agent public chutera donc de 24 à 16 mètres carrés.

Le patrimoine immobilier de l’État, d’une valeur de 73 milliards d’euros et s’étendant sur 94,5 millions de mètres carrés, se trouve ainsi au cœur d’une stratégie d’optimisation. La cession d’actifs devient une pièce maîtresse de ce puzzle financier, visant non seulement à alléger le fardeau budgétaire mais aussi à insuffler un élan de modernité dans l’appareil administratif français. Ce ne sont pas moins de 192 000 bâtiments et 30 000 terrains sur 94,5 millions de mètres carrés qui font partie du patrimoine immobilier français, la moitié étant réservée à l’éducation nationale et à l’armée.

 

12 milliards d’euros d’économies

Cette initiative ne se limite pas à la réduction de l’espace physique. Elle s’immisce dans divers secteurs clés : de l’audiovisuel public aux aides aux entreprises, en passant par le logement et la décentralisation. L’objectif ? Réaliser 12 milliards d’euros d’économies d’ici 2025. Une ambition qui ne laisse aucun ministère à l’abri, selon Thomas Cazenave. Chaque domaine est scruté, chaque aide est examinée sous le prisme de l’optimisation et de la simplification.

Le gouvernement se donne jusqu’au début mars 2024 pour mesurer l’impact de ces mesures avant d’ajuster sa trajectoire. Mais une chose est certaine : cette réforme, si elle atteint ses objectifs, pourrait redéfinir la gestion du patrimoine immobilier de l’État, les finances publiques et l’organisation administrative du pays. Cette réforme apparaît non seulement comme une nécessité, mais aussi comme une réelle opportunité d’alléger l’administration française, réputée pour être particulièrement budgétivore et énergivore.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 23 Nov 2023
Malgré l'essor de la voiture électrique, son adoption massive en France se heurte à plusieurs obstacles dont en premier lieu le prix de ce type de véhicules. Le marché des véhicules électriques d'occasion s'ouvre, mais cette progression est-elle suffisante pour…
mer 17 Jan 2024
La Norvège change son fusil d'épaule. Mardi 16 janvier 2024, le pays scandinave a annoncé l'octroi d'un nombre record de nouvelles licences pétrogazières dans le but de garantir sa souveraineté énergétique.   Gaz : la Norvège veut assurer sa position…
mar 20 Déc 2022
Soupirs de soulagement à tous les étages en France, avec le retour de températures plus clémentes, avec l’espoir que ce redoux dure le plus longtemps possible pour réduire la consommation d’électrice, et soulager les réserves de gaz. Dans le même…
jeu 16 Mai 2024
Le gouvernement a doublé le nombre de dossiers retenus pour le dispositif de leasing social. Si la promesse était belle pour les consommateurs et les concessionnaires, celle-ci s'avère en réalité pesante pour ces derniers. L'Agence de services de paiement (ASP)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.