Pays-Bas : clap de fin au 1er octobre pour le champ gazier de Groningue - L'EnerGeek

Pays-Bas : clap de fin au 1er octobre pour le champ gazier de Groningue

pays-bas clap de fin 1er octobre pour champ gazier groningue - L'Energek

Le Secrétaire d’État aux Mines des Pays-Bas, Hans Vijlbrief, a définitivement validé, ce 23 juin 2023, la date du 1er octobre 2023 pour la fermeture du champ gazier de Groningue, le plus important d’Europe, dont la production avait drastiquement chuté suite aux nombreux dégâts provoqués par les séismes qu’ont induit son exploitation. Le contexte énergétique mondial n’a pas infléchi la détermination gouvernementale d’y mettre fin.

Le gisement gazier de Groningue, au Pays-Bas, fermera le 1er octobre 2023

Fin janvier 2023, le Secrétaire d’État aux Mines des Pays-Bas, Hans Vijlbrief, avait déjà annoncé son intention de fermer, le 1er octobre 2023, le gisement gazier de Groningue, en conservant en 2023 une production minimale pour faire tourner les pompes. Ce 23 juin 2023, il l’a définitivement confirmé.

Depuis le tout début des années 2010, la région de Groningue a subi une série de séismes dévastateurs (dont un de magnitude 3,6 en 2012, qui a endommagé des milliers de maisons), directement imputable à l’exploitation du plus important gisement de gaz fossile d’Europe.

Le champ de Groningue dispose en effet encore de réserves récupérables de 2 700 milliards de m³ , et a produit entre 70 et 90 milliards de m³ par an entre la fin des années 1970 et le début des années 2010. Depuis, sa production a drastiquement baissé.

Elle était toutefois encore de 43,9 milliards de m³ en 2017, dépassant la consommation néerlandaise. Mais un nouveau séisme, en janvier 2018, d’une magnitude de 3,4, achève de décider l’exécutif néerlandais d’arrêter les frais. Fin mars 2018, le Premier ministre Mark Rutte annonce la fin de l’exploitation pour 2030. La colère des riverains le pousse à l’avancer à octobre 2022.

« Nous fermons vraiment les vannes »

La crise gazière de l’année dernière a poussé les Pays-Bas, pressé notamment par leurs partenaires européens (Allemagne en tête), à retarder d’un an la fermeture du champ. Onze unités devraient d’ailleurs rester opérationnelles un an de plus (mais elles ne seront réactivées qu’en cas d’hiver 2023-2024 particulièrement rude). Quoiqu’il arrive, en octobre 2024, le champ sera fermé.

« Nous fermons vraiment les vannes. Les problèmes des habitants de Groningue ne sont pas encore résolus et malheureusement les séismes devraient perdurer pendant plusieurs années mais la source de leur malheur sera fermée à partir d’octobre », a déclaré Hans Vijlbrief.

En février 2023, un rapport d’une commission parlementaire a incriminé le gouvernement néerlandais pour avoir failli dans sa gestion du dossier de l’extraction du gaz dans la région de Groningue. Le gouvernement a déjà versé 1 milliards d’euros d’indemnisation aux riverains victimes des séismes, au 1er janvier 2023, et en a provisionné 8 milliards de plus pour faire face aux différentes procédure judiciaires en cour ou à venir, d’ici 2028.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
HysetCo, la start-up française spécialisée dans les transports urbains à hydrogène, vient de franchir une étape décisive pour le développement de ses activités grâce à une levée de fonds de 200 millions d’euros, menée par Hy24, son principal actionnaire. Hy24…
ven 29 Mar 2024
Le tribunal de Paris a annulé, jeudi 28 mars 2024, l'assignation en justice de Greenpeace par TotalEnergies. Ironie du timing, le verdict tombe précisément le jour du centenaire de Total.   Une bataille sur fond de bilan carbone de TotalEnergies…
ven 12 Jan 2024
Face à une hausse vertigineuse des prix de l'électricité, l'UFC-Que Choisir lance un appel urgent. Avec une augmentation prévue de 10% dès février 2024, le portefeuille des Français est en péril.     Électricité : une folle hausse des factures…
Dans un contexte où la transition énergétique devient cruciale, le marché automobile français connaît une révolution majeure : les ventes de voitures électriques et hybrides neuves dépassent désormais celles des modèles thermiques. Ce changement est le reflet d'une prise de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.