Les Français sont-ils prêts pour l'écoconduite ? - L'EnerGeek

Les Français sont-ils prêts pour l’écoconduite ?

Les Français sont-ils prêts pour l'écoconduite ?

A l’occasion des vacances d’été, l’ADEME a publié un dossier sur l’écoconduite. “Les bons plans pour moins consommer de carburant” sonnent comme une liste d’astuces. Mais certaines, déjà connues des consommateurs français peinent à les séduire. Dans un contexte où le prix des carburants est toujours fluctuant, la question se pose. Les Français sont-ils prêts à adopter l’écoconduite ?

Le guide écoconduite de l’ADEME

Consommer moins de carburant était vu comme un geste pour la planète. Suite aux hausses de prix des carburants subies par les consommateurs, c’est devenu en enjeu économique. Les Français, qui surveillent de près leur pouvoir d’achat, adaptent leur mobilité aux contraintes économiques. Mais quels sont vraiment les astuces qui peuvent permettre les économies de carburant ?

L’ADEME a décidé de faire le point avec son dernier guide. Sa promesse : “allier économie et écologie” en encourageant une conduite responsable. L’ADEME conseille notamment de ne pas rouler avec un moteur froid. En ville, cette mauvaise habitude peut entraîner une surconsommation qui peut atteindre 45% sur le premier kilomètre parcouru. Le rapport encourage aussi la conduite souple pour économiser jusqu’à 20% de carburant sur les trajets du quotidien. Elle encourage aussi les automobilistes français à ne pas rouler avec des pneus sous gonflés ou trop usés. Car comme elle le rappelle, les pneumatiques ont un impact non négligeable sur la facture énergétique d’un véhicule. “Les pneus sont responsables de 20 à 30% de la consommation en carburant…”

Limitation de la vitesse : la mesure qui fait débat

Certaines règles d’écoconduite méritent d’être rappelées. Ce sont des bonnes pratiques simples et peu contraignantes à mettre en place. Mais d’autres mesures proposées sont loin de rencontrer une franche adhésion de la part des automobilistes français. Ainsi, l’ADEME préconise d’abaisser sa vitesse sur autoroute. L’agence estime qu’en passant “de 130 à 120 km/h sur l’autoroute, avec une voiture moyenne, on met 18 minutes de plus pour faire Lyon-Paris, mais on économise entre 3,5 et 4,5 litres de carburant selon la motorisation et le type de véhicule”. Des chiffres qui donnent matière à réfléchir. Mais seront-ils suffisant pour convaincre les Français de baisser leur vitesse de conduite ?

Climatisation en voiture : plus de fraîcheur mais plus de carburant consommé

La climatisation augmente l’empreinte énergétique des foyers. C’est aussi le cas pour les véhicules. Une voiture qui utilise son système de climatisation voit sa consommation de carburant augmenter. Le rapport de l’ADEME estime que cette hausse de la consommation peut représenter jusqu’à 7% en fonction de la température et du type de véhicule.

Un problème se pose néanmoins. En effet, la France est appelée à connaître de plus en plus d’épisodes de vagues de chaleur dans les années à venir. Mais là encore, les automobilistes seront-ils près à faire un effort sur la climatisation pour réduire leur consommation de carburant et leur empreinte carbone ?

La bonne idée écoconduite : l’application GECO

Les Français seront peut-être plus enclins à découvrir l’application GECO, spécialement pensée pour les accompagner dans l’écoconduite. L’application disponible sur mobile se veut un guide utile au quotidien pour aider les consommateurs à faire des économies de carburant, et donc des économies financières.

L’idée est simple : GECO utilise les capteurs du smartphone du conducteur pour calculer en temps réel le mode de conduite idéal à adopter. Pour cela, elle prend en compte le trajet parcouru. Elle effectue ensuite un comparatif avec la conduite réelle de l’usager. Au final, elle affiche un score de conduite qui rend compte de la performance énergétique de celui-ci. Et pour plus d’efficacité, elle donne des conseils pour améliorer sa conduite et réduire sa consommation de carburant. La promesse est alléchante. L’ADEME estime que les utilisateurs peuvent faire entre 10 et 15% d’économie sur leur consommation de carburant.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
sam 25 Juin 2016
La filiale d’EDF en Belgique a fait parvenir aux autorités une notification pour préparer la mise à l'arrêt de plusieurs centrales à gaz. Le 24 juin, le conseil d’administration a effectivement évoqué la fermeture de 4 sites pour des raisons économiques.…
mar 25 Nov 2014
S’il ne sert à produire qu’une faible part de l’électricité française, le parc thermique n’en reste pas moins indispensable, au même titre que certains barrages hydrauliques, pour ajuster la production à la demande d’électricité. Et notamment en cas d’aléas, comme…
lun 21 Déc 2020
L'Agence Internationale de l'Energie (AIE) vient de publier, jeudi 18 décembre, son rapport sur le charbon. L'analyse de l'Agence fait le point sur le marché en 2020. Elle dresse aussi les perspectives de la filière charbon pour l'horizon 2025. Premier…
mar 18 Juil 2017
Nous savons tous que, selon notre source d'énergie, les prix augmentent fatalement. L'écart sur une année n'a pas forcément d'impact direct pour le consommateur mais l'augmentation est bien là... A l'aide du graphique ci-dessous, L'Energeek a décidé d'analyser le coût…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.