Un cadre de HSBC pris en flagrant délit de propos climatosceptiques

Un cadre de HSBC pris en flagrant délit de propos climatosceptiques

climatoscepticisme - Energeek

C’est une petite phrase qui passe mal. Un cadre de la banque suisse HSBC a publiquement affirmé que le réchauffement climatique relevait de l’« hérésie » et comparé les défenseurs de l’environnement à des « cinglés ». Des propos climatosceptiques qui lui ont valu une suspension. 

« Le changement climatique n’est pas un risque dont nous devons nous inquiéter. C’est une hérésie ! » a affirmé, Stuart Kirk, directeur mondial de l’investissement au sein de la banque suisse HSBC, le 20 mai dernier, en marge d’un forum économique organisé par le quotidien économique britannique Financial Times. Pris en flagrant délit de climatoscepticisme, le banquier d’affaires a regretté la multiplication des réglementations et le durcissement du cadre législatif relatif au réchauffement climatique. La direction de la banque s’est rapidement dissociée de la prise de position de son cadre dirigeant, affirmant qu’elle n’était « pas en ligne avec la stratégie d’HSBC et ne (reflète) pas les positions de la direction d’HSBC ou de sa branche gestion d’actifs ». Si les apparences sont sauves, la banque se serait bien épargnée une nouvelle polémique.

Sous la pression de nombreuses associations et la multiplication des critiques en ligne, Stuart Kirk a été suspendu. Plusieurs ONG ont profité de la polémique pour rappeler les manquements de la finance dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans des propos rapportés par le magazine L’Express, Veronica Oakeshott, porte-parole de l’ONG Global Witness affirme ainsi que : « Tout un secteur continue à financer la déforestation, les carburants fossiles et l’effondrement climatique (…) Nous avons besoin des gouvernements pour légiférer et empêcher la finance de soutenir des entreprises qui détruisent le climat ».

En France, selon un sondage dévoilé en 2021, l’adhésion au climatoscepticisme des Français dépend notamment du niveau social, de l’âge et de la région d’habitation. Dans la région PACA, par exemple, ils sont un tiers à considérer le réchauffement climatique comme un phénomène naturel. Un taux qui s’élève à moins de 20 % en Ile-de-France et en Pays de la Loire.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 10 Sep 2013
Afin d'assurer la maintenance de son futur parc éolien offshore en baie de Saint-Brieuc, le consortium Ailes marines, détenu à 70% par l’espagnol Iberdrola et à 30% par le Français Eole Res, a décidé de soutenir la candidature du port…
mar 2 Avr 2013
Écrivain, inventeur et homme politique, Benjamin Franklin est une grande figure de l’histoire des États-Unis. Artisan de l’indépendance américaine, il a également beaucoup apporté au domaine de l’électricité avec l’invention du paratonnerre. Né à Boston en 1706, Benjamin Franklin est…
jeu 12 Nov 2015
L'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) a publié un guide visant à promouvoir le développement des énergies renouvelables avec 20 propositions. Alors que le secteur énergétique est l’un des principaux responsables des émissions de CO2, elle rappelle aussi l'importance d'améliorer…
dim 7 Août 2016
Dans leur rapport intitulé « State of the climate », 450 scientifiques internationaux nous alertent sur l’aggravation du réchauffement climatique.  Pour établir ce constat, les chercheurs relèvent que plusieurs indicateurs sont au rouge et dénombrent les phénomènes climatiques qui sont survenus en 2015.  (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.