L’AIE présente 10 mesures pour réduire la consommation de pétrole - L'EnerGeek

L’AIE présente 10 mesures pour réduire la consommation de pétrole

aie presente 10 mesures reduire consommation petrole - L'Energeek

Ce vendredi 18 mars 2022, l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) a publié une liste de dix mesures pour limiter la dépendance des pays développés au pétrole, en réduisant la consommation. Les transports individuels, et notamment l’automobile, sont au coeur de ces proposition. La plupart ne seraient pas techniquement difficiles à mettre en œuvre. Leur acceptabilité, en revanche, pose clairement question.

L’AIE liste 10 proposition pour baisser la consommation mondiale de pétrole de 3 %

Les prix du pétrole continuent de grimper au niveau mondial, portés par la guerre en Ukraine et le risque de rupture des exportations russes, suite aux sanctions économiques mises en place par l’Occident contre Moscou. Les Etats-Unis ont d’ailleurs déjà interrompu leurs importations de pétrole russe.

Dans ce contexte tendu, l’AIE a publié, ce vendredi 18 mars 2022, une liste de dix mesures qui permettraient de réduire la consommation de pétrole de 2,7 millions de barils par jour en quatre mois, soit 3 % de la consommation mondiale. Pour imager, l’AIE a comparé ce total à l’ensemble de la consommation des voitures en Chine.

Ces mesures concernent quasi-exclusivement les particuliers, et uniquement le secteur des transports, domaine dans lesquels des actions rapides sont possibles. L’AIE ne propose en effet pas de grande révolution structurelle, simplement une série d’ajustements, tous réalisables techniquement, du moins en Occident.

Les politiques vont-ils s’emparer de cette petite révolution des transports ?

Dans le détail, l’AIE propose donc de :

  • réduire la vitesse autorisée sur autoroute de 10 km/h ;
  • étendre le télé-travail à 3 jours par semaine partout où c’est possible ;
  • mettre en place des « dimanche sans voiture » dans les grandes villes ;
  • réduire les tarifs des transports en commune et encourager la micro-mobilité, la marche et le vélo ;
  • n’autoriser qu’une voiture sur deux dans les centres des grandes villes, en alternance ;
  • développer le co-voiturage, notamment pour les trajets quotidiens ;
  • améliorer le remplissage des camion de fret, ;
  • préférer les TGV et les trains de nuit à l’avion ;
  • supprimer les voyages d’affaire quand c’est possible, en privilégiant les visioconférence ;
  • soutenir le développement des véhicules électriques et des véhicules moins gourmands en essence.

La ministre française de la Transition écologique, Barbara Pompili, a salué, lors d’une conférence de presse, « des idées intéressantes ». Certaines, effectivement, ne nécessite qu’une simple décision politique, mais pourraient être mal apprécié des citoyens ou de certaines organisations professionnelles.

Reste que l’occasion est belle de mettre en place de salutaires mesures d’efficacité énergétique, qui permettraient en plus de soutenir la transition énergétique des pays développés. Restent aux politiques de profiter de la situation pour imposer certaines de ces mesures, qui pourraient être plus facilement acceptées dans le contexte actuel.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Grâce à ses unités de production majoritairement décarbonnées (centrales nucléaires et hydrauliques) ainsi qu'à un vaste plan de réhabilitation de son parc thermique, l'électricien français EDF devrait diviser par deux ses émissions de gaz à effet de serre à l'horizon…
ven 13 Sep 2019
Le 12 septembre 2019, la loi d'orientation des mobilités était examinée à l'Assemblée Nationale. Dans le cadre de ces discussions, le député proche de la fondation Hulot, Matthieu Orphelin, voulait intégrer le poids des voitures dans le calcul du dispositif…
mer 7 Sep 2016
La compagnie d’assurance dirigée par Henri de Castries a lancé un appel aux pays du G20 afin qu’ils signent l’accord de Paris. Pourtant, même si l’entreprise a commencé à se détourner du charbon, elle continue de tirer ses revenus des…
lun 22 Mai 2017
Comme annoncé la semaine dernière, le groupe énergétique français a officialisé, vendredi 19 mai 2017, la cession de ses activités dans le charbon et le gaz en Pologne (EDF Polska) au groupe public PGE Polska Grupa Energetyczna pour un montant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.