Froid et électricité : RTE alerte 5 régions - L'Energeek

Froid et consommation électrique : RTE alerte plusieurs régions

Froid et consommation électrique : RTE alerte plusieurs départements

RTE s’inquiète de la consommation d’électricité à cause de la vague de froid. Au début du mois de janvier, le gestionnaire de réseau électrique avait déjà déclenché le “signal jaune” dans les Hauts-de-France. Cette semaine, c’est au tour des régions d’Île-de-France et de la Normandie d’être concernées. Concrètement, RTE appelle les habitants de ces départements à réduire leur consommation électrique pour faire face à la baisse des températures.

Vague de froid et électricité : RTE compte sur les consommateurs

Malgré des températures globalement clémentes cet hiver, la France a connu un épisode de vague de froid pour cette fin janvier. La semaine du 24 janvier, plusieurs départements ont subi des températures négatives plusieurs jours de suite. Cette vague de froid a inquiété RTE. Et le gestionnaire de réseau a anticipé une hausse de la consommation électrique des ménages. En cause : la consommation électrique pour le chauffage devait atteindre un pic dans plusieurs départements. Pour faire face à ce risque de pic de consommation, RTE a déclenché le “signal jaune” pour l’Île-de-France et le département de la Normandie.

Activation du signal jaune Ecowatt de RTE

Dans un souci de transparence et de sensibilisation des consommateurs, RTE a mis une véritable météo de l’électricité. A la manière des prévisions météorologiques, des alertes de couleur activent des plans de communication auprès des consommateurs. Le but : encourager chacun à ajuster sa consommation d’électricité pour faire face aux conditions exceptionnelles.

Le signal jaune Ecowatt correspond à une alerte générale. RTE précise dans son message qu’il n’y a “aucun risque de coupure d’électricité”. Mais il enjoint les Français à adopter “des éco-gestes pour consommer moins”.
Cette alerte se déclenche en fonction de la consommation d’électricité observée sur le réseau. Le signal jaune est activé automatiquement dès que la consommation électrique d’une région dépasse ses historiques sur la même période. Les chiffres de l’historique sont croisées avec les données météo par RTE pour obtenir un chiffre de consommation prévisionnelle.

Est-ce que le signal jaune va impacter les consommateurs ?

Concrètement, le signal jaune lancé par RTE n’a pas vocation à être contraignant pour les consommateurs. Il les invite à limiter leur consommation d’électricité pour limiter la tension sur le réseau. Et éviter tout risque de coupure électrique. RTE encourage notamment les foyers français à suivre leur consommation électrique grâce au compteur intelligent Linky. L’application MonEcowatt propose aussi des conseils pour réduire la consommation électrique des ménages.

Depuis le début de l’année, RTE a déjà activé le signal jaune Ecowatt pour cinq régions de la France métropolitaine : l’Auvergne, les Pays de la Loire, les Hauts-de-France, la Normandie et l’Île-de-France.

Approvisionnement électrique cet hiver : la France risque-t-elle une pénurie ?

Si RTE doit multiplier les alertes, c’est que cet hiver, la France fait face à une tension dans son approvisionnement électrique. Les travaux de maintenance de 15 réacteurs empêchent les plusieurs centrales nucléaires de fonctionner à plein régime. RTE a alerté le gouvernement à ce sujet, et le gestionnaire de réseau a été entendu.

Situation ironique en pleine transition énergétique : ce sont les centrales à charbon qui devraient résoudre le problème. Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, a lancé une consultation autour d’un décret qui permettrait d’augmenter le plafond de production des dernières centrales à charbon françaises. Cette augmentation devrait être provisoire, afin de passer l’hiver. Si le décret passe, les centrales à charbon de Cordemais et de Saint-Avold pourront produire plus d’électricité pour faire face à la demande. Toutefois la ministre a déjà assuré que cette décision ne changerait pas le calendrier de fermeture des centrales à charbon. Saint-Avold s’arrêtera au printemps 2022. Et la centrale à charbon de Cordemais doit fermer en 2024.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 16 Oct 2017
Fin septembre 2017, les gestionnaires de réseaux français (RTE) et espagnol (ETE) ont trouvé un accord de financement pour lancer le projet d’une interconnexion électrique entre les deux pays. Ce futur raccordement électrique verra le jour dans le golfe de…
mar 2 Mai 2017
Selon le dernier aperçu mensuel sur l'énergie électrique publié jeudi 27 avril 2017 par RTE, l'énergie éolienne aurait battu un nouveau record de production au mois de mars 2017, prenant ainsi toujours plus de place dans le mix électrique français.…
ven 10 Août 2018
En France, on dénombre plus d’un million de kilomètres de lignes électriques. Il en existe quatre types, chacun ayant ses propres caractéristiques. Le réseau électrique peut être facilement comparé à un réseau routier, il a ses autoroutes, ses voies nationales…
jeu 5 Oct 2017
Le groupe anglais Dyson, connu de par le monde pour ses aspirateurs sans sac, souhaiterait désormais diversifier son activité et intégrer le secteur de la mobilité électrique. Selon des déclarations de James Dyson lui-même, le groupe britannique aurait déjà investi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.