Renault-Nissan-Mitsubishi : un plan électrique à 20 milliards d’euros - L'EnerGeek

Renault-Nissan-Mitsubishi : un plan électrique à 20 milliards d’euros

renault-nissan-mitsubishi plan ectrique 20 milliards euros - L'Energeek

Reuters a révélé, ce lundi 24 janvier 2022, que l’alliance Renault-Nissan-Mitubishi devait annoncer ce jeudi un plan de développement de la mobilité électrique, doté de 20 milliards d’euros d’investissements sur 5 ans.

L’alliance Renault-Nissan revient sur le devant de la scène pour un plan électrique

Peu active, notamment médiatiquement, depuis l’affaire Carlos Ghosn en 2018, l’alliance Renault-Nissan (rejointe en 2016 par Mitsubishi) devrait revenir sur le devant de la scène en dévoilant, ce jeudi 27 janvier, un vaste plan d’investissement dans la mobilité électrique, selon une indiscrétion de l’agence Reuters, ce 24 janvier 2022.

Ce plan, baptisé Alliance to 2030, comprendrait un investissement total de 20 milliards d’euros sur 5 ans, qui s’joutera aux sommes déjà annoncées séparément par Nissan et Renault, notamment le plan de 10 milliards d’euros dévoilé par le constructeur français en juin 2021.

A cette date, Renault avait également précisé son intention d’atteindre les 90 % de ventes électriques en 2030 ; mi-janvier 2022, le constructeur a relevé cet objectif à 100 %, s’alignant sur les objectifs de l’Union Européenne en la matière.

Alliance to 2030 devrait permettre à Renault et Nissan de lancer 30 nouveaux modèles électriques d’ici à cette date, développés sur cinq plateformes communes, permettant de couvrir 90 % des modèles électriques produits par l’alliance.

Cinq plateformes communes, pour produire 90 % des modèles électriques de l’alliance, et une standardisation des batteries

Dans le détail, la première de ces plateformes serait la CMF-EV, mise au point par Renault, qui sert de base à la nouvelle Mégane E-Tech, ainsi qu’au SUV électrique de Nissan, l’Ariya, dont la sortie a été décalée à cause de la crise des semi-conducteurs.

La seconde plateforme reprendrait celle développé conjointement par Nissan et son partenaire Dongfeng, destinée aux voitures entrée de gammes des constructeurs, notamment pour Dacia. La troisième serait une révision de la CMF-B de la Renault Clio hybride, pour les modèles compacts électriques des deux groupes.

La quatrième plateforme serait destinés aux utilitaires électriques, et reste à développer. La dernière concerne moins l’Europe, et permettra de fabriquer des kei-cars, ces mini-voitures populaires au Japon, un marché crucial pour Nissan et Mitsubishi.

Ce plan de développement permettra ainsi aux partenaires de faire baisser les coûts de cette révolution électrique par des économies d’échelle, et en se partageant les technologies et les plateformes. L’alliance devrait également travailler à une standardisation des technologies de batteries utilisées par l’ensemble des véhicules des groupes.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 11 Juil 2022
Le 30 juin dernier, RTE a inauguré la nouvelle ligne du réseau électrique qui relie Lille et Arras. Ce chantier de rénovation de grande envergure préfigure les défis à relever pour moderniser l'ensemble du réseau électrique français. Plus performant, plus…
lun 16 Sep 2013
Les meilleurs endroits pour pécher sont parfois placés près de lignes électriques. On aurait tendance à penser que l'unique menace soit que le fil de la canne à pêche atteigne la ligne électrique. Pourtant, il existe un autre danger : il…
ven 6 Juil 2018
L’île de la Martinique est actuellement en pleine réflexion pour définir son futur modèle énergétique. Une réflexion qui a pris la forme d’une consultation populaire jusqu'au 6 juillet 2018, et qui doit déboucher sur une toute nouvelle Programmation pluriannuelle de…
sam 3 Juin 2017
Remis au goût du jour par la loi de transition énergétique pour une croissance verte, le concept d'économie circulaire entend encourager le développement des filières industrielles de recyclage à la fois prometteuses économiquement et indispensables au regard des enjeux environnementaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.