Smart grid : une subvention de l'USTDA va permettre à l'Algérie de moderniser son réseau électrique - L'EnerGeek

Smart grid : une subvention de l’USTDA va permettre à l’Algérie de moderniser son réseau électrique

smart grid subvention ustda algerie moderniser reseau electrique - L'Energeek

Désireuse de diversifier et verdir son mix électrique par l’ajout de sources renouvelables, l’Algérie a reçu une subvention de l’agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA), ce 13 septembre 2021, pour moderniser son réseau électrique, notamment par des solutions smart grid de pilotage automatique.

La transition énergétique de l’Algérie passe par un développement des renouvelables

L’Algérie veut changer d’ère. Pour faire face à l’urgence climatique, le pays a l’ambition de transformer son mix électrique. Pour l’heure les 91 GWc de puissance électrique installée en Algérie sont essentiellement issues des hydrocarbures, essentiellement du gaz naturel.

Pour autant, le potentiel renouvelable du territoire algérien est conséquent, notamment du coté du solaire. Tout en envisageant toujours de développer l’énergie nucléaire, le pays a l’ambition de valoriser ce potentiel. Pour se faire l’Algérie a mis sur pied un Conseil National de l’Energie, et a lancé un premier appel d’offre renouvelable, d’une puissance totale de 1 GWc.

Mais intégrer des sources intermittentes au réseau électrique impose de moderniser ce dernier. Pour ce faire, l’Algérie va s’appuyer sur le soutien des Etats-Unis, via l’USDTA. Cette agence fédérale indépendante subventionnent en effet des pays émergents, pour qu’ils modernisent leurs infrastructures en partenariat avec des entreprises américaines.

L’agence américaine USTDA va aider à moderniser et numériser le réseau électrique de GRTE, pour intégrer plus d’EnR dans le mix électrique de l’Algérie

Ce 13 septembre 2021, l’USTDA a annoncé qu’elle allait verser une subvention à la Société algérienne gestionnaire du réseau de transport de l’électricité (GRTE, une filiale de la Sonelgaz, la société nationale algérienne d’électricité et de gaz), afin de soutenir la modernisation du réseau électrique algérien.

Dans le détail, ce soutien permettra de développement des solutions de réseau intelligent (smart grid), notamment un système de contrôle distribué automatisé. Cette modernisation permettra d’intégrer sans risque de l’électricité provenant de sources intermittentes (solaire ou éolien), tout en améliorant l’efficacité et la résilience du réseau de GRTE. L’objectif est double : réduire les pertes, le gaspillage et la fraude, et aider à développer les renouvelables.

« Notre partenariat avec l’USTDA nous ouvrira la voie pour moderniser et numériser notre réseau électrique en utilisant l’expertise d’entreprises américaines leaders dans ce domaine. Notre réseau de transport d’électricité jouera un rôle important dans la transition de l’Algérie vers les énergies vertes. L’assistance technique de l’USTDA nous aidera à nous assurer que nous avons le bon plan, et ce sera l’occasion pour nos jeunes ingénieurs d’acquérir une expérience précieuse en matière de planification de projets », se félicite Nabil Yousfi, le président-directeur général de GRTE.

Cette subvention s’inscrit dans le Partenariat mondial pour une infrastructure intelligente face au climat de l’USTDA, qui relie l’industrie américaine aux grands projets d’énergie propre et d’infrastructure de transport dans les marchés émergents. Dans ce but, l’USTDA a invité les entreprises américaines à manifester leur intérêt pour assister GRTE.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
dim 31 Jan 2016
Longtemps stigmatisées pour leur déperdition d'énergie en comparaison aux ampoules Led plus économes, les ampoules à filament pourraient bien revenir sur le devant de la scène. Une étude réalisée par des scientifiques américains démontre en effet comment recycler la lumière…
ven 2 Nov 2018
Bien qu'il favorise l'open data, ce n’était sûrement pas la disposition la mieux connue de la loi de transition énergétique. L’article 179 prévoit pourtant que les gestionnaires de réseaux mettent effectivement à disposition les données locales d’énergie. Une mesure qui…
lun 10 Juil 2017
Décidément, les effets d’annonce en faveur des véhicules propres et de la mobilité durable se multiplient en ce début d’été. Après le groupe suédois Volvo qui annonçait cette semaine sa volonté de ne lancer plus que des véhicules électriques ou…
mar 5 Mai 2015
Le 28 avril 2015, RTE a publié son « Bilan électrique et perspectives 2014 » pour la région Midi-Pyrénées. Avec ce document présenté chaque année, on peut apprendre que cette région possède aujourd’hui le deuxième plus grand parc de production d’électricité d'origine renouvelable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.