Inauguration de la nouvelle centrale hydro-électrique de Romanche-Gavet - L'EnerGeek

Inauguration de la nouvelle centrale hydro-électrique de Romanche-Gavet

inauguration centrale hydro-electrique romanche-gavet - L'Energeek

Ce vendredi 9 octobre 2020, EDF a inauguré la centrale hydro-électrique de Romanche-Gavet, un ouvrage hydraulique souterrain qui a nécessité dix ans de travaux. Ce nouvel équipement va remplacer un ensemble centenaire de centrales et barrages sur la Romanche, désormais obsolète. Pour un gain de production de 40%.

Jean-Bernard Levy, PDG d’EDF, met en service la centrale hydro-électrique de Romanche-Gavet

Un ouvrage souterrain et monumental est entré en service, après dix ans de travaux. Ce vendredi 9 octobre 2020, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a en effet mis en service, la centrale hydro-électrique de Romanche-Gavet, dans l’Isère. Cet équipement va remplacer cinq barrages et six centrales au fil de l’eau, construits à la fin du XIXème siècle, et désormais obsolètes.

« Ce chantier a été le plus gros d’EDF en hydroélectricité ces dernières années, c’est le symbole de notre volonté de développer cette énergie qui reste la première des renouvelables », s’est félicité Jean-Bernard Levy, dans une période où les questions sur l’avenir d’EDF se multiplient.

La nouvelle centrale s’appuie sur une conduite souterraine de dix kilomètres de long creusée dans la roche, qui débouche sur un puits plongeant à la verticale sur 163 mètres de profondeur. L’eau est ainsi amenée du cour de la Romanche, depuis le Lac du Livet (705 mètres d’altitude) jusqu’à l’usine souterraine de Gavet (424 mètres d’altitude). Cette usine est située dans une caverne elle aussi creusée dans la roche, d’une taille équivalente à celle de Notre-Dame : 70 mètres de long, 36 mètres de haut sur 25 mètres de large.

Une puissance de 97 MW et une production annuelle de 560 GWh

C’est donc avec un débit de 40 m3 par seconde et une pression de 28 bars que l’eau débouche dans les deux turbine de 50 MW . « La turbine, c’est une roue à aube en inox blindé de 4 tonnes, qui tourne à 500 tours minutes, couplée à une grosse dynamo qui sort de l’electricité à 10 300 volts. Derrière on a deux transformateurs de tension qui envoient le courant à 63 000 volts vers la ligne haute tension de RTE », expose Sébastien Farge, le responsable d’exploitation de Romanche-Gavet. L’eau est ensuite « rendue » la Romanche, après un passage dans des dissipateurs d’énergie pour en réduire le débit et la pression.

La centrale de Romanche-Gavet affiche une puissance de 97 MW, et elle peut produire de l’électricité en continu, puisqu’elle est installée « au fil de l’eau ». Sa production est estimée à 560 GWh par an, 40% de plus que les anciens équipements, soit l’équivalent de la consommation électrique des villes de Grenoble et Chambéry.

Le secrétaire d’Etat à la cohésion des territoires, Joël Giraud, accompagnait Jean-Bernard Levy à cette inauguration. Le PDG d’EDF a commenté sur Twitter : « C’est un honneur d’accueillir Joël Giraud, pour l’inauguration de la centrale hydraulique de Romanche-Gavet. Merci, Monsieur le Ministre, d’être venu saluer les salariés d’EDF, fiers de vous présenter ce nouvel ouvrage construit dans le respect de son environnement ».

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 27 Juil 2018
Si les éoliennes se multiplient en France à un rythme croissant (la filière a battu un nouveau record de raccordement en 2017), elles peuvent être parfois mal acceptées voire rejetées par les populations locales qui y voient une source de…
ven 1 Fév 2013
EDF Energies Nouvelles (EDF EN) poursuit son développement dans le secteur éolien en Amérique du Nord.  Quelques jours après les annonces de la mise en service de plusieurs parcs éoliens au Québec et aux États-Unis, la filiale de l’électricien français…
lun 1 Avr 2019
L’Union européenne revendique être l’un des poumons de la transition énergétique mondiale. Une présentation qui n’est pas galvaudée, mais qui cache des développements très disparates en fonction des Etats membres. Invitée par BFM le 31 mars 2019, l'ex-ministre Nathalie Loiseau…
mer 2 Jan 2019
La France est en retard sur ses objectifs de transition énergétique. Les énergies renouvelables progressent au sein du mix électrique, mais leur essor reste lent et soumis à des contraintes juridiques lourdes. Cela vaut particulièrement pour les éoliennes en mer…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.