Vers une production solaire suisse multipliée par 40 ?

Vers une production solaire suisse multipliée par 40 ?

Bon élève de la transition énergétique, la Suisse veut faire encore mieux et mise pour cela sur l’énergie solaire. En effet, l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a publié une vaste étude qui démontre le potentiel de cet énergie. Selon ce document, les capacités du pays pourraient être beaucoup mieux utilisées et même multipliées par 40 ! Ce scénario proposé par l’OFEN semble assez réaliste, bien qu’encore incertain…

La Suisse, un pays de référence pour le solaire ?

La Suisse, pays connu pour ses paysages montagneux, pourrait bientôt devenir le centre mondial de l’énergie solaire. S’il est difficile de concurrencer un vaste Etat comme la Chine, la Suisse entend tout de même profiter de son potentiel en installant des panneaux solaires sur tous les toits et les façades où l’ensoleillement est bon. Dans cette perspective, l’Office fédéral de l’énergie a achevé un travail de titan, commune par commune, pour réaliser un cadastre exhaustif des façades aptes à accueillir des panneaux solaires.

En 2017, le pays a produit 1,7 térawattheure d’énergie solaire. Avec l’étude réalisée par l’Office suisse, ce résultat pourrait monter jusqu’à 67 térawattheures. Une performance quarante fois plus importante mais qui n’est pas pour autant hors d’atteinte. En effet, pour avancer ces chiffres, un minutieux « cadastre solaire » a été réalisé grâce au concours de l’Office fédéral de topographie et de l’Office fédéral de météorologie. Les communes suisses (et leurs habitants) peuvent se rendre sur le site facade-au-soleil.ch afin de voir quelles façades sont susceptibles de booster la transition énergétique.

Une étude ambitieuse, mais réalisable

A l’avenir, le solaire photovoltaïque pourrait subvenir aux besoins en électricité de nombreuses villes, et pas qu’en Suisse. En attendant, les différents Offices helvétiques ont décidé de ne prendre en compte que les façades de plus de 20m2 et bien exposées au soleil afin de profiter d’un bon rendement. Egalement, seules les façades situées à distance légale de sites protégés ont été retenues. Enfin, des fenêtres ont été pensées pour que la façade ne serve pas seulement de lieu de production solaire. Ces différentes contraintes prises en considération, il a été aussi pensé que toutes les façades retenues ne pourraient finalement pas accueillir des panneaux solaires (manque de volonté politique, particuliers non désireux de se lancer dans ce type de projet, etc.). Ainsi, le chiffre de 67 térawattheures est atteint avec uniquement 45 % à 60 % des surfaces sélectionnées finalement couvertes de panneaux solaires.

L’objectif est ambitieux, mais pas complètement hors de portée. Cette étude suit celle qui avait déjà décelé un potentiel de 50 térawattheures en équipant les toits de plus de 10m2. La Suisse a donc toutes les clés de la transition énergétique entre les mains, il ne lui reste plus qu’à ouvrir les bonnes portes…

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 17 Juil 2014
Le rapport de la Commission wallonne pour l'Énergie (CWaPE) indique que la production d’énergies vertes en Wallonie a enregistré une hausse de 4% entre 2012 et 2013. La région a ainsi produit 4.620 GWh d’électricité verte sur l’année 2013. Bien…
jeu 14 Juil 2016
La coentreprise Areva H2Gen a inauguré officiellement le vendredi 24 juin dernier une usine de fabrication d’électrolyseurs PEM aux Ulis dans l'Essonne. Cette unité de production unique en France marque une étape déterminante dans le développement technologique de la mobilité…
sam 13 Août 2016
Connue pour la forte pollution qui touche ses grandes agglomérations, la Chine s'est engagée pleinement depuis plusieurs années dans le développement des énergies renouvelables. A tel point qu'elle est devenue aujourd'hui le premier investisseur mondial dans le solaire, l'éolien et…
mar 14 Oct 2014
Les entreprises Alstom, qui construit des éoliennes, et DCNS, groupe français d’industrie navale, viennent d’annoncer un partenariat pour réaliser une éolienne flottante de 6MW d’ici à 2017. Un signal fort envoyé en faveur d’une technologie encore peu répandue mais porteuse de nombreux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.