Neufchâteau opte à son tour pour l'éclairage public intelligent

Neufchâteau opte à son tour pour l’éclairage public intelligent

éclairage public

La ville de Neufchâteau est en pleine révolution énergétique, elle vient d’inaugurer son nouveau système d’éclairage : “City Touch”. Cet éclairage public intelligent, développé par Philipps, est le premier du genre en France. Il est piloté grâce à une application et promet d’importantes économies sur la consommation électrique de la commune, et sur la facture énergétique globale. Une modernisation qui s’avère donc conforme aux recommandations de l’Association Française de l’Éclairage (AFE)… 

Les exemples de transition énergétique ne manquent pas dans les régions françaises. Au niveau des communes, les municipalités de taille modeste ne manquent pas non plus de dynamisme en la matière. La preuve avec Neufchâteau, la sous-préfecture des Vosges vient d’inaugurer un système éclairage public intelligent inédit en France : “City Touch”. A l’instar d’autres villes françaises, Neufchâteau fait le pari d’un système connecté pour rationaliser la consommation de son éclairage public. Et l’ambition est double : faire des économies d’énergie tout en assurant un éclairage optimum.

Ce projet d’éclairage public intelligent fait partie du contrat de performance énergétique lancé par la ville. Sur les douze prochaines années, Neufchâteau va s’engager dans plusieurs chantiers de rénovation énergétique afin d’optimiser sa consommation électrique et de faire baisser le montant de sa facture annuelle. Au total, la commune investira 2,4 millions d’euros sur douze ans. Un effort qui devrait rapidement porter ses fruits, grâce aux économies d’énergie que la ville compte faire dès 2019.

City Touch : un éclairage public intelligent

Pour réaliser son projet de transition énergétique, Neufchâteau opte pour la solution City Touch. C’est la première fois qu’une commune française entière déploie le système développé par Philips. Ce système doit permettre de basculer dans une logique de smart grid en ce qui concerne le réseau d’éclairage urbain. Grâce à une application connectée, facilement pilotée à l’aide d’une tablette ou d’un smartphone, le réseau peut être entièrement personnalisé selon les besoins de la ville.

Concrètement, le système fonctionne grâce à un réseau de lampadaires intelligents. Pour cela, on installe un kit de connecteurs sur chacun des lampadaires à Led. Ils sont ainsi reliés au tableau de bord qui centralise la gestion de tout le réseau d’éclairage public. Une fois tout le réseau relié, le système intelligent offre une grande flexibilité à la commune pour piloter son réseau. Le tableau de bord reçoit en temps réel les relevés de consommation des lampadaires. L’application peut donc estimer le montant de la facture électrique de la ville à tout moment.

Le système peut également être programmé afin de réguler l’intensité du flux lumineux en fonction des besoins. Au lever du jour, le flux diminue progressivement. Dernier avantage du système City Touch : le réglage de l’intensité lumineuse des lampadaires peut se faire au cas par cas. Une commune équipée du système peut donc ajuster l’intensité de l’éclairage public en fonction du trafic d’une rue ou des intempéries. Autant d’arguments qui font espérer un retour sur investissement rapide pour les communes.

1e phase de déploiement à Neufchâteau

Sur la commune de Neufchâteau, le déploiement du système City Touch n’en est encore qu’à ses débuts. La ville compte progresser par étapes pour mener sa transition vers un éclairage public intelligent. La ville a déjà changé 500 lampadaires à l’heure actuelle. Ils sont munis de Leds et de kits de connecteurs pour les relier au système City Touch. Les anciens lampadaires consommaient environ 250 W ; les nouveaux ne dépasseront pas les 50 W. La ville devra encore remplacer 1 500 lampadaires dans les prochaines années.

Les économies réalisées sur la facture énergétique permettront à la ville de financer une partie du remplacement des luminaires restants. Dans un rapport récemment publié, l’Association Française de l’Eclairage observait que 80% des lampes d’éclairage public devaient être remplacées, en raison de leur vétusté. L’Association estimait de plus que cette rénovation de l’éclairage public pourrait entraîner pour les communes une économie de 40% à 70% sur leur facture énergétique annuelle.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 29 Oct 2013
EDF a lancé lundi le projet de réseau intelligent «  Smart Electric Lyon ». Pendant quatre ans, ce programme va permettre d’expérimenter de nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le but de mesurer leur impact en termes d’économies…
lun 3 Mar 2014
EDF a constaté une hausse de la consommation d'électricité "historiquement faible" dans l’île de l’océan Indien. Cette baisse de 1,1% de la croissance de la consommation totale d’énergie s’explique, d'après EDF, par le renforcement, depuis plusieurs années, des actions d'efficacité…
ven 6 Jan 2017
La société ekWateur, nouvelle venue sur le marché de la fourniture d’énergie en France, a annoncé jeudi 5 janvier, avoir levé 2 millions d'euros afin d'accélérer son développement. Son objectif, convaincre les consommateurs des atouts d'une énergie 100% renouvelable basée…
ven 30 Juin 2017
Selon le dernier aperçu mensuel sur l’énergie électrique publié lundi 26 juin 2017 par RTE, la consommation française d'électricité aurait légèrement augmenté de 0,9% en mai 2017, par rapport au même mois de 2016, avec des températures moyennes plus élevées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.