AIE : les prévisions sur la demande mondiale d’électricité

AIE : les prévisions sur la demande mondiale d’électricité

électricité AIE WEO

Juste avant la présentation de la nouvelle PPE par le gouvernement français, l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) a publié son rapport annuel sur le développement du marché mondial de l’énergie. Dans ce document, l’agence a notamment souligné la forte croissance de la demande mondiale d’électricité. Les politiques énergétiques mises en place par les différents gouvernements vont donc devoir tenir compte de cette croissance inédite.

Le 13 novembre 2018, l’Agence Internationale de l’Energie a dévoilé la nouvelle version du World Energy Outlook. Il s’agit d’un rapport annuel à travers lequel l’Agence fait le point sur le marché mondial de l’énergie. Les analystes de l’AIE suivent ainsi les tendances de la production et de la consommation. Ils prennent aussi en compte l’évolution de la démographie planétaire. Mais cette année, le rapport de 2018 s’est tout particulièrement intéressé à la question de la consommation d’électricité. Avec la remise en cause des énergies fossiles, la demande mondiale d’électricité connaît aujourd’hui un véritable boom. Ses filières de production, l’architecture de son réseau de distribution ainsi que sa consommation font l’objet d’un suivi attentif de la part de l’AIE, qui voit émerger un nouveau modèle électrique à l’échelle mondiale.

Électricité : + 60% de progression pour la demande mondiale

D’après les chiffres du World Energy Outlook de 2018, la demande énergétique va grimper en flèche dans les prochaines années. De même, la demande mondiale d’électricité devrait progresser de 60% d’ici à l’horizon 2040. Une partie de cette augmentation drastique s’explique en partie par les changements structurels dans les mix énergétiques des pays occidentaux. Le recours à l’électricité devrait compenser en partie le recul des énergies fossiles. Ainsi les experts de l’AIE résument : “les marchés de l’électricité subissent […] une transformation unique en son genre, avec une demande accrue due à l’économie numérique, aux véhicules électriques et à d’autres changements technologiques“. Alors qu’elle ne rele scénario Future is Electric Scenario,

Mais cette augmentation mondiale est aussi portée par l’explosion de la demande électrique dans les pays en développement. En effet, l’essor industriel de ces pays réclame une forte consommation d’électricité. L’AIE évoque ainsi un “basculement de la consommation d’énergie vers l’Asie“.  Même si à l’avenir, la demande électrique devrait particulièrement augmenter en Afrique. Une situation que le rapport de l’AIE résume bien : “Le secteur de l’électricité est en train de vivre sa transformation la plus spectaculaire depuis sa création il y a plus d’un siècle.

Progression des énergies vertes dans la demande mondiale d’électricité

Bonne nouvelle pour la planète : l’énergie décarbonée a le vent en poupe. Et pour faire face aux défis énergétiques, les gouvernements devraient être nombreux à parier sur les énergies renouvelables. Le rapport de l’AIE met en avant la progression de l’électricité verte dans la production mondiale. Aujourd’hui les énergies renouvelables pèsent 25% de la production mondiale d’électricité. Cette part pourrait effectivement passer à 40% d’ici 2040. Toutefois, Laura Cozzi, co-auteure du rapport de l’AIE indique également que “l’électricité nucléaire est la deuxième électricité bas carbone dans le monde, derrière l’hydroélectricité“. D’ailleurs, le rapport souligne aussi que c’est “grâce à cette combinaison gagnante que la France est devenue le pays où les émissions de CO2 par habitant sont les plus faibles des sept pays les plus développés“.

Cette progression des énergies vertes dans le mix électrique mondial est largement due aux changements de stratégie énergétique impulsés par les gouvernements. L’AIE estime à 2 000 milliards de dollars les investissements dans le secteur de l’énergie dans les prochaines années. Le rapport souligne que 70% de ces investissements seront faits par les gouvernements, qui restent les principaux décisionnaires en matière de stratégie énergétique mondiale.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 12 Jan 2018
Déjà très présent en Chine dans les secteurs nucléaire, thermique et hydraulique, le groupe français EDF entend poursuivre dans cette voie et investit massivement sur les marchés des énergies renouvelables et des services énergétiques. Présent mardi 9 janvier 2018 à…
ven 19 Mai 2017
C'est ce qu'on pourrait appeler une prise de taille. La nomination, à la surprise générale, de l'écologiste le plus célèbre de France, Nicolas Hulot, est sans conteste un coup de maître de la part d'Emmanuel Macron. Le nouveau Président de…
jeu 29 Nov 2018
Avoir des panneaux solaires sur son toit, voire une éolienne domestique, permet de produire de l’électricité à son domicile. Dans ce cas, il est possible de l’utiliser directement sur place ou de la réinjecter sur le réseau en échange d’une…
jeu 8 Juin 2017
C’est à Bègles, près de Bordeaux, que l’entreprise française Valorem a lancé le test grandeur nature d’un tout nouveau modèle de station hybride baptisé Insul’grid. Cette phase de test qui doit durer jusqu’à septembre 2017 permettra de valider la viabilité…

COMMENTAIRES

  • H2V Industry a confirmé un investissement de 1,5 milliard d’euros pour la construction de trois usines de 100 MW d’hydrogène situées à Port-Jérôme près du Havre (Normandie), Loon Plage près de Dunkerque (Nord) et en région PACA.

    Il sera produit à partir d’électricité issue des énergies renouvelables. 200 emplois directs par usine pourraient être créés à partir de 2021.

    La production mondiale d’hydrogène renouvelable pourrait réduire les émissions annuelles de CO² de 6 Gigatonnes, par rapport aux niveaux actuels.

    https://www.constructioncayola.com/environnement/article/2018/12/06/122043/une-1ere-initiative-production-massive-hydrogene-vert

    .

    Répondre
  • Près d’un an après le lancement officiel de la technologie Power Road d’Eurovia, plus de 75 projets en cours en France et en Europe :

    On capte l’énergie solaire thermique de la chaussée au printemps et en été, on la stocke dans un champ de sondes géothermiques pour ensuite produire de l’énergie grâce à une pompe à chaleur améliorant nettement le Cop.

    On alimente en chaleur (ou froid) les bâtiments voisins ou réseau de chaleur. La fonction déneigement est également intégrée.

    https://www.constructioncayola.com/environnement/article/2018/10/16/121140/power-road-eurovia-deja

    .

    Répondre
  • Exemples d’applications de Power Road d’Eurovia :

    100 % du chauffage et de l’eau chaude sanitaire d’un lotissement 20 pavillons de 120 m²

    100 % du chauffage de 1 000 m² de bureaux à haute performance énergétique

    100 % du chauffage et de l’eau chaude sanitaire d’un éco-quartier de 55 000 m² (logements, bureaux, hôtel et commerces).

    Déneigement d’un parking de 100 places (2 500 m² avec les voies de circulation).

    Déneigement des taxiways ou de l’aire de stationnement dans un aéroport (15 ha)

    100% du chauffage d’une serre agricole de 1 500 m²

    etc

    https://www.power-road.com/

    .

    Répondre
  • Exemples d’applications de Power Road d’Eurovia :

    – 100 % du chauffage et de l’eau chaude sanitaire d’un lotissement 20 pavillons de 120 m²

    – 100 % du chauffage de 1 000 m² de bureaux à haute performance énergétique

    – 100 % du chauffage et de l’eau chaude sanitaire d’un éco-quartier de 55 000 m² (logements, bureaux, hôtel et commerces).

    – Déneigement d’un parking de 100 places (2 500 m² avec les voies de circulation).

    – Déneigement des taxiways ou de l’aire de stationnement dans un aéroport (15 ha)

    – 100% du chauffage d’une serre agricole de 1 500 m²

    etc

    https://www.power-road.com/

    .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.