Voitures électriques : plus d'un million de ventes dans le monde en 2017

Voitures électriques : plus d’un million de ventes dans le monde en 2017

Si les véhicules propres ne représentent toujours à l’heure actuelle qu’une infime part du nombre de voitures en circulation dans le monde, les ventes de véhicules électriques pour l’année 2017 sont des plus encourageantes. Selon un rapport annuel publié mercredi 30 mai 2018 par l’Agence internationale de l’énergie, les ventes mondiales de voitures électriques auraient progressé de près de 57% en 2017 (atteignant 1,1 million d’unités), permettant de porter le parc roulant à l’international à plus de trois millions d’unités.

Année record pour la mobilité électrique, l’année 2017 a donc enregistré une augmentation significative des ventes de voitures électrifiées dans le monde. Une tendance prometteuse pour l’AIE même si les voitures fonctionnant à l’électricité (hybrides rechargeables incluses) ne représentent encore que trois voitures en circulation sur mille, et que le secteur dépend toujours largement des aides publiques.

La Chine, moteur mondial de la voiture électrique

La Chine constitue toujours dans ce cadre le premier marché automobile mondial pour l’électrique. Elle a comptabilisé plus de la moitié des véhicules propres vendus l’année passée, soit 580.000 unités (en hausse de 72%), et atteint un taux de pénétration des voitures zéro émission de 2,2%. L’Empire du milieu a mis sur les routes en 2017 deux fois plus de véhicules électriques ou hybrides rechargeables que les Etats-Unis, pourtant deuxième marché automobile mondial, et représente à lui seul 40% des 3,1 millions de véhicules électrifiés en circulation dans le monde fin 2017. En termes de parts de marché, la Norvège est toujours le pays du monde le plus avancé dans l’électrification, avec 39% des voitures neuves vendues équipées de ce type de motorisations. Les deux suivants, l’Islande et la Suède, enregistraient une part de véhicules électrifiés de 11,7% et 6,3% des ventes.

Outre les voitures, l’électrification des deux roues et des bus a également connu une progression prometteuse, selon l’AIE. Les ventes mondiales de bus électriques auraient atteint 100.000 unités en 2017, tandis que les deux roues électriques en circulation représenteraient désormais plus de 30 millions d’unités. Pour ces deux types de véhicules, la Chine reste là encore le premier marché mondial, ajoute l’AIE.

Crédits photo : OCDE/AIE

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 30 Jan 2013
EDF et Network Rail, le gestionnaire du réseau ferroviaire britannique, ont signé un contrat de 3,6 millions d’euros, en vertu duquel l’électricien français alimentera en électricité les lignes de chemins de fers d’outre-Manche jusqu’en 2014. Cette coopération pourrait s’inscrire dans…
jeu 29 Oct 2015
Dans une étude publiée récemment, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) affirme qu’un mix électrique composé à 100% d’énergies renouvelables est « une hypothèse techniquement possible ». Même s'il reste des points à approfondir.  (suite…)
ven 6 Juil 2018
L’île de la Martinique est actuellement en pleine réflexion pour définir son futur modèle énergétique. Une réflexion qui a pris la forme d’une consultation populaire jusqu'au 6 juillet 2018, et qui doit déboucher sur une toute nouvelle Programmation pluriannuelle de…
lun 9 Oct 2017
Après avoir remporté en 2016 un contrat de fourniture d'électricité renouvelable pour plus de 21.000 sites publics dans l'Hexagone, le géant pétrolier poursuit son intégration sur le marché de la fourniture d’énergie. Le PDG du groupe Patrick Pouyanné a dévoilé…

COMMENTAIRES

  • Ca pourrait aller nettement plus vite si beaucoup de réseaux de vente ne freinaient pas, souvent des 2 pieds, la vente des véhicules électriques afin de conserver le très lucratif marché de l’entretien et SAV des véhicules “thermiques” dont les charges sont nettement plus élevées que pour les véhicules électriques comme une étude l’a encore démontré :

    https://electrek.co/2018/05/21/electric-car-adoption-deceptive-car-dealerships-new-study/

    Il semble nécessaire de fixer des quotas de vente comme en Californie. A savoir : un constructeur ne peut vendre N véhicules thermiques que s’il a vendu par exemple N+3 véhicules électriques.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.