Biogaz : Suez lance une place de marché digitale dédiée aux déchets verts - L'EnerGeek

Biogaz : Suez lance une place de marché digitale dédiée aux déchets verts

place_marche_numerique_organix_dechets_verts_biogaz

Comptant environ 500 installations de méthanisation en activité fin 2016, la France affiche toujours un retard conséquent sur ses voisins européens en la matière, mais espère bien dynamiser une filière énergétique prometteuse. Le gouvernement s’est fixé comme objectifs d’atteindre 1.000 unités de méthanisation en 2020, et 10% de gaz renouvelable dans la consommation globale de gaz, et pourra compter pour cela sur la contribution du groupe Suez. Le Français a en effet annoncé le lancement cette semaine d’une nouvelle plateforme innovante permettant de mettre en relation les producteurs de déchets organiques (industriels de l’agro-alimentaire, coopératives, etc.) et les exploitants de méthaniseurs qui transforment ces déchets en énergie.

Si la filière de production de biogaz peine à émerger en France, malgré les subventions accordées par l’Etat, elle pourrait rapidement progresser et trouver des solutions aux équations économiques parfois compliquées des projets qui y sont développés. Le groupe Suez, qui a fait de la production de biogaz un de ses axes stratégiques prioritaires pour valoriser les déchets qu’il collecte ou les boues des stations d’épuration qu’il exploite, entend jouer dans ce cadre un rôle de facilitateur et vient de créer pour cela la première place de marché numérique réservée aux déchets verts.

Lire aussi : La production de biométhane reste toujours insuffisante en France

Baptisée “Organix®” et basée sur un systèmes d’enchères, cette place de marché permettra aux exploitants de méthaniseurs, qui utilisent les déchets verts pour produire de l’énergie (gaz et électricité), et aux producteurs de ces déchets, d’effectuer des transactions “de manière simple et sécurisée”, indique Suez dans un communiqué. De son côté, le groupe Suez assurera la logistique et le transport, et garantira la qualité des matières échangées via un audit des producteurs et un diagnostic des flux. Disponible aujourd’hui sur les régions Bretagne, Normandie et Pays de la Loire, Organix® couvrira d’ici la fin de l’année, l’intégralité du territoire national et sera progressivement enrichie de nouvelles fonctionnalités.

Lire aussi : Déchets alimentaires : programme test de valorisation énergétique à Paris

Présentée comme une première en France par le groupe, cette plateforme permettra en fin de compte, de mieux organiser la commercialisation de ces déchets, et offrira aux méthaniseurs le moyen de mieux “gérer la fiabilité de leur approvisionnement”, un critère déterminant pour assurer la rentabilité et le bon fonctionnement d’une installation.

Crédits photo : Suez

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 12 Mar 2015
Alstom a annoncé lundi 9 mars avoir obtenu l'autorisation finale du promoteur Deepwater Wind pour la construction d'un petit parc de cinq éoliennes Haliade 150 d'une puissance de 6 MW chacune. La ferme de Block Island, situé au large de…
jeu 10 Jan 2019
En l'absence d'un accord cadre sur le Brexit, le Royaume-Uni s'interroge sur son avenir énergétique. Le pays est très dépendant des importations de gaz. Il compte donc sur le gaz de schiste pour assurer son approvisionnement. Le gouvernement a donc…
mer 8 Oct 2014
Le biogaz est un combustible naturel qui provient de la fermentation et de la décomposition de matières organiques, animales ou végétales. À l'heure actuelle, de nombreuses centrales et décharges d'ordures ménagères exploitent cette source d'énergie naturelle grâce à laquelle il…
ven 27 Sep 2013
La société française Éole-Res, spécialisée dans les énergies renouvelables, a inauguré vendredi 20 septembre son parc éolien de la Salesse, d'une puissance de 16 MW. Construit sur la commune de Murat-sur-Vèbre, dans le Tarn, ce parc terrestre est composé de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.