Biogaz : Suez lance une place de marché digitale dédiée aux déchets verts - L'EnerGeek

Biogaz : Suez lance une place de marché digitale dédiée aux déchets verts

place_marche_numerique_organix_dechets_verts_biogaz

Comptant environ 500 installations de méthanisation en activité fin 2016, la France affiche toujours un retard conséquent sur ses voisins européens en la matière, mais espère bien dynamiser une filière énergétique prometteuse. Le gouvernement s’est fixé comme objectifs d’atteindre 1.000 unités de méthanisation en 2020, et 10% de gaz renouvelable dans la consommation globale de gaz, et pourra compter pour cela sur la contribution du groupe Suez. Le Français a en effet annoncé le lancement cette semaine d’une nouvelle plateforme innovante permettant de mettre en relation les producteurs de déchets organiques (industriels de l’agro-alimentaire, coopératives, etc.) et les exploitants de méthaniseurs qui transforment ces déchets en énergie.

Si la filière de production de biogaz peine à émerger en France, malgré les subventions accordées par l’Etat, elle pourrait rapidement progresser et trouver des solutions aux équations économiques parfois compliquées des projets qui y sont développés. Le groupe Suez, qui a fait de la production de biogaz un de ses axes stratégiques prioritaires pour valoriser les déchets qu’il collecte ou les boues des stations d’épuration qu’il exploite, entend jouer dans ce cadre un rôle de facilitateur et vient de créer pour cela la première place de marché numérique réservée aux déchets verts.

Lire aussi : La production de biométhane reste toujours insuffisante en France

Baptisée “Organix®” et basée sur un systèmes d’enchères, cette place de marché permettra aux exploitants de méthaniseurs, qui utilisent les déchets verts pour produire de l’énergie (gaz et électricité), et aux producteurs de ces déchets, d’effectuer des transactions “de manière simple et sécurisée”, indique Suez dans un communiqué. De son côté, le groupe Suez assurera la logistique et le transport, et garantira la qualité des matières échangées via un audit des producteurs et un diagnostic des flux. Disponible aujourd’hui sur les régions Bretagne, Normandie et Pays de la Loire, Organix® couvrira d’ici la fin de l’année, l’intégralité du territoire national et sera progressivement enrichie de nouvelles fonctionnalités.

Lire aussi : Déchets alimentaires : programme test de valorisation énergétique à Paris

Présentée comme une première en France par le groupe, cette plateforme permettra en fin de compte, de mieux organiser la commercialisation de ces déchets, et offrira aux méthaniseurs le moyen de mieux “gérer la fiabilité de leur approvisionnement”, un critère déterminant pour assurer la rentabilité et le bon fonctionnement d’une installation.

Crédits photo : Suez

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 8 Août 2018
Le groupe Ausar Energy, filiale du français Engie, a annoncé avoir signé lundi 6 août 2018 à Libreville, un protocole d'accord avec la Caisse des dépôts et consignations (CDC) du Gabon, pour la construction de huit centrales solaires hybrides d'une…
sam 10 Juin 2017
Au lendemain du choc planétaire provoqué par la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris sur le changement climatique, le gouverneur de Californie Jerry Brown se rendait en Chine vendredi 2 juin 2017 pour parler…
mar 26 Déc 2017
Le groupe français Engie a annoncé, début décembre, le rachat des deux entreprises sud-africaines Thermaire et Ampair, spécialisées dans les services énergétiques. Une opération d’envergure qui lui permettra de mettre en place désormais une "plateforme régionale" des services énergétiques à destination…
mar 14 Mai 2019
Pays moteur de la révolution industrielle, le Royaume-Uni s’est longtemps reposé sur le charbon comme source d’énergie. La première centrale à charbon britannique a ouvert ses portes en 1882 et pour la première fois depuis cette date, le Royaume-Uni est…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.