Hydroélectricité : EDF décroche un contrat d'ingénierie et d'assistance technique à Dubaï - L'EnerGeek

Hydroélectricité : EDF décroche un contrat d’ingénierie et d’assistance technique à Dubaï

projet-hydroelectricite-dubaï

Plus connus pour leurs réserves en hydrocarbures, les Emirats arabes unis anticipent pourtant depuis plusieurs années maintenant l’après pétrole et investissent massivement dans une nouvelle génération de centrales utilisant différentes technologies renouvelables. L’Autorité de l’électricité et de l’eau de Dubaï (DEWA) a dévoilé dans ce cadre, lundi 12 juin dernier, les dessous du projet hydroélectrique de Hatta destiné à combiner les atouts d’une centrale solaire et d’une station de transfert d’énergie par pompage (STEP), un projet auquel participera le groupe français EDF.

Déjà présent à Dubaï dans le cadre du projet Mohammed Ben Rached Al-Maktoum, destiné à devenir à terme le plus grand parc solaire du monde, le groupe français EDF devrait également participer au nouveau projet hydroélectrique de Hatta, implanté prochainement dans la zone montagneuse située à l’est du pays, près de la frontière avec Oman.

Lire aussi : A Dubaï, EDF EN s’associe au plus grand parc solaire du monde

L’autorité en charge des services collectifs pour l’électricité et l’eau à Dubaï, DEWA, a en effet annoncé, dans un communiqué paru lundi 12 juin 2017, avoir retenu le groupe français EDF dans le cadre d’un contrat de 58 millions de dirhams EAU (un peu plus de 14 millions d’euros) pour des prestations de conception et d’assistance technique. Le français sera notamment chargé de la conception d’une station de stockage d’énergie par pompage hydraulique (STEP), de la réalisation des toutes les études nécessaires (géologique, hydro-géologique, excavations profondes…), à la supervision des travaux et la réalisation des tests, en passant par le lancement d’appels d’offres relatifs à l’équipement.

Lire aussi : EDF EN présélectionné pour des projets renouvelables en Arabie Saoudite

A terme, cette installation de 250 MW permettra de pomper l’eau de la retenue d’eau douce de Hatta le jour grâce à l’énergie d’une centrale solaire adjacente, pour la stocker dans un réservoir construit 300 mètres plus haut. En relâchant l’eau pendant la nuit, la STEP permettra de produire de l’électricité de manière continue, résolvant ainsi les difficultés liées à l’intermittence de l’énergie solaire. Ce projet représentera un investissement global de 1,92 milliards de dirhams (467 millions d’euros) pour une durée de fonctionnement estimée à 60 ans.

Crédits photo : Titoni Thomas

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 9 Nov 2023
Qui aurait cru qu'une hypercar électrique pourrait révolutionner la course à reculons ? La Rimac Nevera vient de le prouver en pulvérisant le record de vitesse en marche arrière, atteignant une vitesse vertigineuse. Rimac Nevara : un sprint à 275…
La date butoir du 31 décembre 2022 n’est plus. Edictée dans la loi, outre-Rhin, elle fixait le seuil à partir duquel les centrales nucléaires devaient cesser de fonctionner en Allemagne. Le chancelier Olaf Scholz vient de confirmer que cet obstacle…
lun 29 Jan 2024
Dans une ère où la transition énergétique devient impérative, les regards se tournent de plus en plus vers des sources d'énergie renouvelables et durables. Parmi celles-ci, les systèmes solaires combinés (SSC) se démarquent comme une technologie clé qui pourrait révolutionner…
mer 10 Avr 2024
Les énergies renouvelables sont un enjeu croissant partout en France. Reste la question du financement. Pour faire sortir des projets, le géant mondial BlackRock vient prendre le contrôle de Renner Énergies. Il est prêt à investir plusieurs centaines de millions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.