Salvador : le Français Neoen met en service la plus grande centrale solaire d'Amérique centrale - L'EnerGeek

Salvador : le Français Neoen met en service la plus grande centrale solaire d’Amérique centrale

Connue pour avoir mis en service en 2015 la plus grande centrale solaire d’Europe à Cestas près de Bordeaux, la société française Neoen, spécialisée dans les énergies vertes, est cette fois-ci impliquée dans la plus grande centrale photovoltaïque d’Amérique centrale. Inaugurée mardi 2 mai 2017 au Salvador, cette installation, baptisée Providencia Solar, affiche une capacité de 101 mégawatts et permettra d’éviter la production de 39.800 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an. 

Située dans le département de La Paz, à une quarantaine de kilomètres au sud-est de la capitale San Salvador, cette centrale est constituée de deux sous-centrales : une centrale de 76 MW, gagnée par Neoen à la suite de l’appel d’offres lancé au Salvador en 2014, et une autre centrale de 25 MW négociée en gré-à-gré avec DelSur, l’une des principales entreprises de distribution électrique du pays.

Lire aussi : Le Français Neoen vise 3000 MW de capacité installée d’ici 2020

L’ensemble a nécessité un investissement global de 151 millions de dollars dont 88 millions ont été financés par le groupe IIC, 30 millions par Proparco, filiale de l’Agence française publique de développement, et 33 millions de dollars par Neoen. D’une capacité de 101 MW, cette centrale est composée de 300.000 panneaux solaires permettant de couvrir les besoins annuels en électricité de 176.000 personnes, et d’éviter le rejet de 39.800 tonnes de CO2 par an. Elle participe ainsi à la diversification nécessaire du mix énergétique salvadorien, toujours composé jusqu’à présent de 50% d’énergie fossiles, ainsi qu’au développement économique et social du territoire sur lequel elle est implantée. Les entreprises se sont en effet engagées à consacrer “3% du chiffre d’affaires de la centrale, (soit environ 500 000 dollars par an) au financement d’investissements sociaux prioritaires, tels que la santé, l’éducation, l’électrification et l’accès à l’eau”, explique Neoen dans un communiqué.

Lire aussi : EDF accélère son développement dans les renouvelables au Chili

De son côté, le groupe français démontre avant tout ici sa capacité à développer, financer et construire un projet de taille industrielle en Amérique Latine. “Cela montre aussi que Neoen a su tirer parti de sa présence locale pour nouer des relations solides avec les acteurs locaux et générer des synergies, afin d’augmenter sa capacité initialement attribuée”, ajoute-t-il.

Crédits photo : Neoen

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
sam 30 Avr 2016
Dans le plan de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), le ministère de l'Energie prévoit l’augmentation de la production électrique d’origine photovoltaïque. Pour tenir cet engagement, l’électricien EDF pourra compter sur le savoir-faire du groupe américain GroSolar, dont il vient de…
lun 25 Mai 2015
Le groupe naval DCNS a commencé l’assemblage de ses deux hydroliennes pilotes à Brest début mai. Après la finalisation de l'assemblage, en octobre, elles seront ensuite transportées sur le site expérimental de Paimpol-Bréhat et reliées au réseau EDF. Un chantier important pour DCNS…
mer 21 Déc 2016
Face à l'augmentation de la demande d'énergie nationale et à la diminution de ses ressources en énergie fossile, l'Algérie se voit aujourd'hui contrainte de diversifier son mix énergétique et d’encourager le développement des énergies renouvelables. Le ministre de l’Energie, Nourredine Boutarfa, a…
mer 28 Jan 2015
Si l'énergie éolienne se développe progressivement depuis plusieurs années sur terre comme en mer, et devrait constituer à moyen terme une composante indispensable du mix énergétique mondial, de nouvelles technologies sont aujourd'hui à l'étude pour tenter d'optimiser son rendement. C'est notamment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.