Salvador : le Français Neoen met en service la plus grande centrale solaire d'Amérique centrale - L'EnerGeek

Salvador : le Français Neoen met en service la plus grande centrale solaire d’Amérique centrale

Connue pour avoir mis en service en 2015 la plus grande centrale solaire d’Europe à Cestas près de Bordeaux, la société française Neoen, spécialisée dans les énergies vertes, est cette fois-ci impliquée dans la plus grande centrale photovoltaïque d’Amérique centrale. Inaugurée mardi 2 mai 2017 au Salvador, cette installation, baptisée Providencia Solar, affiche une capacité de 101 mégawatts et permettra d’éviter la production de 39.800 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an. 

Située dans le département de La Paz, à une quarantaine de kilomètres au sud-est de la capitale San Salvador, cette centrale est constituée de deux sous-centrales : une centrale de 76 MW, gagnée par Neoen à la suite de l’appel d’offres lancé au Salvador en 2014, et une autre centrale de 25 MW négociée en gré-à-gré avec DelSur, l’une des principales entreprises de distribution électrique du pays.

Lire aussi : Le Français Neoen vise 3000 MW de capacité installée d’ici 2020

L’ensemble a nécessité un investissement global de 151 millions de dollars dont 88 millions ont été financés par le groupe IIC, 30 millions par Proparco, filiale de l’Agence française publique de développement, et 33 millions de dollars par Neoen. D’une capacité de 101 MW, cette centrale est composée de 300.000 panneaux solaires permettant de couvrir les besoins annuels en électricité de 176.000 personnes, et d’éviter le rejet de 39.800 tonnes de CO2 par an. Elle participe ainsi à la diversification nécessaire du mix énergétique salvadorien, toujours composé jusqu’à présent de 50% d’énergie fossiles, ainsi qu’au développement économique et social du territoire sur lequel elle est implantée. Les entreprises se sont en effet engagées à consacrer « 3% du chiffre d’affaires de la centrale, (soit environ 500 000 dollars par an) au financement d’investissements sociaux prioritaires, tels que la santé, l’éducation, l’électrification et l’accès à l’eau », explique Neoen dans un communiqué.

Lire aussi : EDF accélère son développement dans les renouvelables au Chili

De son côté, le groupe français démontre avant tout ici sa capacité à développer, financer et construire un projet de taille industrielle en Amérique Latine. « Cela montre aussi que Neoen a su tirer parti de sa présence locale pour nouer des relations solides avec les acteurs locaux et générer des synergies, afin d’augmenter sa capacité initialement attribuée », ajoute-t-il.

Crédits photo : Neoen

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 30 Déc 2013
La société Akuo a débuté la construction de sa première ferme solaire avec batteries à La Réunion. D'une puissance de 9 MW, la centrale photovoltaïque de Bardzour verra les panneaux la composant être installés sur tout le pourtour de la…
jeu 29 Oct 2015
En prévision de la diffusion de cinq films documentaires, Arte vient de mettre en ligne un jeu vidéo intitulé : Les îles du futur. Le concept est simple, le joueur est responsable de l'aménagement du territoire afin de l’approvisionner à 100%…
ven 11 Déc 2015
La PME du Nord, Innovent, prouve que la technologie française s’exporte toujours en Afrique. Lors de la COP21, la société familiale vient de faire sensation dans le petit milieu des PME de la « Green tech » en signant un contrat d’un milliard…
mar 6 Jan 2015
Calgary Rocky Mountain Power, entreprise canadienne basée dans la ville de Calgary en Alberta, propose de résoudre le problème de l'intermittence de l'énergie éolienne grâce à de grandes cavernes souterraine de sel, où serait stockée l'électricité excédentaire. Il s'agirait de la première utilisation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *