EPR de Flamanville : EDF lance la phase d'essais d'ensemble du réacteur préalable à son démarrage - L'EnerGeek

EPR de Flamanville : EDF lance la phase d’essais d’ensemble du réacteur préalable à son démarrage

chantier_EPR_reacteur_nucleaire_flamanville

Le chantier de l’EPR de Flamanville dans la Manche, souvent critiqué pour les aléas de son calendrier, semble désormais sur la bonne voie. Le groupe EDF a annoncé jeudi 16 mars avoir lancé la phase d’essais d’ensemble du réacteur de type EPR, et confirmé son intention de démarrer l’EPR fin 2018 comme prévu dans ses dernières prévisions.

Le nouveau calendrier réactualisé par le groupe EDF en septembre 2015 devrait finalement être le bon. Le groupe français a en effet confirmé cette semaine la tenue des délais pour le démarrage de l’EPR de Flamanville au quatrième trimestre 2018, avant sa mise en service commerciale en 2019.

Lire aussi : Nouveau calendrier pour le chantier de l’EPR de Flamanville

La phase des essais d’ensemble de l’installation, lancée mercredi 15 mars, marque une dernière étape déterminante dans le chantier de construction de l’EPR de Flamanville, et devrait s’échelonner jusqu’à la fin de l’année 2018. Ces essais permettront de “vérifier et de tester le fonctionnement de tous les circuits de l’EPR“, et “mobiliseront plus de 1.000 ingénieurs et techniciens expérimentés venant d’EDF et de partenaires industriels“, a expliqué le groupe dans un communiqué. Cette phase commence avec les opérations “de chasses en cuve“, à savoir le rinçage des circuits en y faisant circuler de l’eau à très grand débit jusqu’à l’été prochain, et se poursuivra ensuite avec les essais “à froid” et le test de la fonctionnalité des matériels.

Lire aussi : EPR de Flamanville : EDF confiant sur la fin du chantier

Une fois ces essais terminés, il ne restera plus qu’au groupe EDF à charger le combustible et à démarrer le réacteur. Le premier réacteur EPR de France sera ensuite coupler au réseau électrique pour sa mise en service commerciale l’année suivante (au cours du deuxième trimestre 2019 selon les prévisions du groupe) et atteindra sa pleine puissance de 1.650 mégawatts (MW) au quatrième trimestre 2019. “L’année 2019 permettra le couplage au réseau et la montée à 100% de puissance du réacteur“, a confirmé un porte-parole d’EDF à l’AFP.

Crédits photo : EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 24 Fév 2016
Le gouvernement britannique vient de prolonger la durée de vie de 4 centrales nucléaires. Une décision qui concerne l’exploitant EDF Energy mais qui va surtout permettre aux Britanniques de renouveler leur parc nucléaire sans précipitation. (suite…)
mer 3 Avr 2013
Si le débat sur la transition énergétique est relativement peu médiatisé, le succès des premières Journées de l’Energie, organisées les 29,30 et 31 mars, ont montré le  grand intérêt des français pour leur patrimoine énergétique. A cette occasion, quelques 200.000…
mar 18 Juin 2013
Les températures ont été particulièrement froides au premier semestre 2013. A la fin du mois de mai les températures étaient par exemple de 4 à 5 degrés inférieures aux normales de saison. Le cabinet Sia Partners estime que ce froid…
mer 24 Avr 2013
Voies navigables de France (VNF) vient de désigner le consortium regroupant Vinci Concessions et SHEMA (EDF) comme attributaire pressenti d’un contrat portant sur le remplacement de 29 barrages manuels de la Meuse et de l’Aisne par des ouvrages automatiques. Certains…

COMMENTAIRES

  • C’est une bonne nouvelle que EDF démarre enfin les essais d’ensemble du réacteur EPR de Flamanville.
    Il reste encore à prouver l’acceptation de la cuve par l’ASN à la suite des nombreux tests encore en cours.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.