Toulouse Métropole et EDF s'associent pour une ville rose plus connectée - L'EnerGeek

Toulouse Métropole et EDF s’associent pour une ville rose plus connectée

EDF

Engagée dans la transition énergétique, la ville de Toulouse multiplie les efforts ces dernières années pour adapter ses infrastructures aux nouveaux enjeux énergétiques et environnementaux, et devenir à terme une ville connectée, écologique et innovante sur les plans social et culturel. Elle compte notamment pour cela sur le groupe EDF avec lequel elle a signé lundi 16 janvier dernier un nouvel accord de partenariat destiné à faire de la ville rose une métropole plus attractive, intelligente, durable et solidaire.

Le groupe EDF et la métropole de Toulouse ont signé le 16 janvier dernier, un nouvel accord-cadre valable jusqu’en 2020, et réaffirmé ainsi leur volonté commune de développer les technologies numériques et d’encourager l’innovation énergétique au sein du territoire. En signant ce nouveau partenariat, Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole et Jean-Bernard Lévy, PDG du groupe EDF, confirment ainsi leur ambition d’inscrire leurs actions dans un partenariat global et de long terme.

Lire aussi : Première phase d’expérimentation pour le projet SOGRID à Toulouse

Ce nouveau partenariat s’articulera autour de quatre thématiques clefs dont le numérique et la smart city, l’innovation énergétique, l’innovation sociale et la renommée internationale de l’agglomération toulousaine. Jean-Luc Moudenc avait déjà présenté dans ce cadre plusieurs mesures destinées à faire de Toulouse une référence des smart city de demain comme par exemple l’ouverture des données publiques, la mise en œuvre du Labo des Usages, ou le déploiement d’un éclairage public intelligent.

Lire aussi : A Toulouse, le renouvelable au cœur d’une initiative citoyenne

Il compte désormais sur EDF pour accentuer ces efforts et mettre en place un cadre favorable au développement de nouvelles technologies et infrastructures dans le secteur de l’énergie. Il sera question dans un premier temps de créer un nouveau centre de formation continue pour les métiers de l’hydraulique, de poursuivre le concours Pulse à l’échelle régionale, et de mettre à profit l’open-data dans l’optimisation de la production d’énergie et de la gestion des réseaux de transport et de distribution. L’avantage d’un tel partenariat “sera de favoriser le pilotage transversal des interactions, avec une gouvernance dédiée, qui fera avancer les dossiers dans un souci d’efficacité et de bénéfices mutuels”, a déclaré Jean-Luc Moudenc.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 13 Nov 2019
Atos et Météo France ont profité de l'European Utility Week (EUW), qui se tient jusqu'au 14 novembre, pour dévoiler une plateforme de prévision de la production d'électricité renouvelable. Destinée aux producteurs et agrégateurs d'électricité et s'intégrant dans une logique de…
mer 28 Août 2013
Avec 679 pannes de courant recensées entre 2003 et 2012, la qualité du réseau électrique de la première puissance mondiale fait pâle figure par rapport aux réseaux européens. Son ouverture à la concurrence et, surtout, la fréquence des catastrophes naturelles…
mar 3 Mai 2016
Saft, leader mondial de la conception et de la fabrication de batteries haute technologie pour l'industrie, a signé, selon un communiqué publié le lundi 25 avril dernier, un contrat avec le groupe énergétique finlandais Fortum. Ce nouveau partenariat concernera la…
mar 2 Oct 2018
La concurrence s’intensifie toujours plus sur le marché français de l’énergie qui accueille de manière régulière de nouveaux venus. Après Total, Eni, Cdiscount ou Leclerc, c’est au tour du géant suédois Vattenfall d’élever ses ambitions dans l’Hexagone. Déjà actif sur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.