Les investissements mondiaux dans les renouvelables ont baissé de 18% en 2016 - L'EnerGeek

Les investissements mondiaux dans les renouvelables ont baissé de 18% en 2016

Selon le dernier bilan réalisé par le cabinet d’étude Bloomberg New Energy Finance (BNEF), les investissements dans les énergies renouvelables ont reculé de 18% dans le monde en 2016. Une tendance qui contraste fortement avec une année 2015 record en termes d’investissements verts et qui s’expliquerait en grande partie par la baisse des prix des équipements et le fléchissement de certains marchés porteurs, particulièrement en Asie.

Après avoir atteint un niveau record de 287,5 milliards de dollars l’an dernier, les investissements mondiaux dans les énergies vertes ont lourdement chuté en 2016, selon une étude de Bloomberg New Energy Finance publiée le 12 janvier dernier. Ce repli qui “reflète en partie les nouvelles réductions importantes dans les prix des équipements, en particulier dans le photovoltaïque”, serait aussi et surtout la conséquence directe d’une baisse des investissements sur les deux principaux marchés que sont la Chine et le Japon.

Lire aussi : Les investissements dans les énergies renouvelables diminuent selon l’AIE

En effet, si la Chine domine toujours le classement des investissements dans les énergies renouvelables, elle a vu en 2016 ses investissements chuté de 26 % à 87,8 milliards de dollars, tandis que les investissements japonais s’écroulaient quant à eux de plus de 43 % à 22,8 milliards de dollars. “Après avoir dopé les dépenses dans les énergies renouvelables à grand renfort de subventions parmi les plus généreuses au monde, ces deux pays restreignent le lancement de nouveaux projets de grande envergure pour se concentrer sur les capacités déjà mises en place”, explique Justin Wu, responsable Asie de BNEF.

Lire aussi : Energies renouvelables : la Chine s’affirme en leader

Ailleurs dans le monde, les tendances sont assez inégales. Si ces investissements se sont repliés au total de 26 % à 135 milliards de dollars dans l’ensemble de la zone Asie-Pacifique, ils ont également reculé aux Etats-Unis (-7 % à 58,6 milliards de dollars) et au Canada (-46 % à 2,4 milliards de dollars), mais ont légèrement augmenté en Europe (+3% à 70,90 milliards) soutenus principalement par le Royaume-Uni (+2 % à 25,9 milliards de dollars). La France elle, a vu ses investissements baisser de 5 % à 15,2 milliards de dollars.

Crédits photo : Tafe SA Tonsley

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
La date butoir du 31 décembre 2022 n’est plus. Edictée dans la loi, outre-Rhin, elle fixait le seuil à partir duquel les centrales nucléaires devaient cesser de fonctionner en Allemagne. Le chancelier Olaf Scholz vient de confirmer que cet obstacle…
lun 26 Sep 2022
12 %: C’est la part d’électricité produite cet été par les panneaux photovoltaïques en Europe. Sachant qu’en réalité, en journée, la part du solaire dans le mix de consommation électrique européen dépassait allègrement les 20 %. Au total, ce sont…
dim 24 Sep 2023
L'autoconsommation énergétique n'est plus une tendance émergente ; elle est devenue une réalité palpable en France. Les particuliers, les collectivités et même les copropriétés adoptent de plus en plus cette pratique, cherchant à devenir des acteurs actifs de la transition…
ven 22 Sep 2023
Dans un monde où l'énergie est au cœur de toutes les discussions, les entreprises cherchent de plus en plus à optimiser leurs dépenses énergétiques. Les récentes fluctuations des prix de l'électricité en France, influencées par des événements mondiaux et nationaux,…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.