L'Allemagne valide un nouveau plan d'action pour le climat - L'EnerGeek

L’Allemagne valide un nouveau plan d’action pour le climat

Souvent critiquée pour sa forte consommation de charbon depuis le retrait progressif de l’énergie nucléaire, l’Allemagne est parvenue vendredi 11 novembre dernier à surmonter ses divisions en matière environnementale et énergétique. Le gouvernement a fini par s’accorder sur un plan de lutte contre le réchauffement climatique à l’horizon 2050.

Le timing semble idéal. Alors que la communauté internationale est rassemblée à Marrakech pour la 22ème conférence sur le climat, le gouvernement allemand a finalement trouvé un compromis pour la réalisation à long terme de ses objectifs climatiques. L’Allemagne prévoit notamment de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95% d’ici à 2050 par rapport à 1990, conformément aux engagements pris l’an dernier lors de la COP 21 à Paris. L’accord, qui doit être officiellement adopté ce lundi par le gouvernement, fixe pour cela des objectifs de réduction des émissions de dioxyde de carbone pour chaque secteur d’activité.

Lire aussi : L’Allemagne abuse encore du charbon

Nous avons trouvé une solution bonne et équilibrée“, s’est réjoui le vice-chancelier et ministre social-démocrate de l’Economie Sigmar Gabriel, bien que l’effort imposé à l’industrie ait été allégé dans la dernière version du texte.
Le souci de préserver l’industrie de la lignite constituait l’un des points de friction avec les conservateurs d’Angela Merkel.

Dans le détail, le secteur industriel devra réduire ses émissions de CO2 de moitié d’ici à 2030 et les ramener à moins de 143 millions de tonnes par an, soit 10 millions de tonnes de plus qu’initialement prévu. Le secteur énergétique devra quant à lui diminuer ses émissions de 61 à 62%, les transports de 40 à 42%, l’agriculture de 31 à 34%, la construction de 66 à 67% et le traitement des déchets de 87%, soit le plus gros effort prévu par l’accord.

Lire aussi : Allemagne : un succès en demi-teinte pour les énergies vertes

Crédits photo : Tobias Koch

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 9 Jan 2015
Le Département sud-africain de l'Énergie (DOE) a sélectionné le consortium dirigé par l'énergéticien français GDF Suez pour construire une centrale solaire thermique à concentration d’une capacité de 100 MW à Kathu, au Nord-Ouest du pays. La centrale à capteurs cylindro-paraboliques remédiera à l'intermittence…
ven 2 Mar 2018
Le ministre de la Transition écologique et solidaire a dévoilé mercredi 28 février 2018, le nom des 22 premiers lauréats de l’appel d’offres sur l’éolien terrestre, sélectionnés pour un total de 500 MW et un prix moyen pondéré de 65,40…
jeu 26 Jan 2017
En tant que banque de l’UE, la Banque européenne d’investissement (BEI) s'engage depuis plusieurs années en faveur d'une transition vers une économie sobre en carbone, respectueuse de l’environnement et capable de résister aux changements climatiques. Un combat qu'elle continuera de…
lun 7 Mar 2016
Solar Impulse, c'est (bientôt) reparti ! L'avion solaire vient en effet de réussir avec succès ses premiers vols d'essais à Hawaï, où il était immobilisé depuis juillet dernier à cause de problèmes techniques. Bertrand Piccard aux commandes, Solar Impulse devrait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.