GlobalData annonce l'augmentation des capacités de stockage d'énergie - L'EnerGeek

GlobalData annonce l’augmentation des capacités de stockage d’énergie

global battery energy storage system (BESS)Afin de développer les énergies renouvelables, tous les spécialistes s’accordent sur la nécessité de renforcer les capacités de stockage de l’énergie. D’après une étude réalisée par GlobalData, les capacités de stockage de l’énergie par batterie vont justement progresser de 1,5 GW en 2015 à plus de 14GW en 2020.

Analyste chez GlobalData, Swati Gupta s’intéresse au développement des capacités de stockage de l’énergie par batterie. « En raison de l’intermittence de l’énergie solaire et éolienne, il est difficile pour les fournisseurs d’électricité de les intégrer dans le réseau d’électricité » souligne-t-elle ainsi. C’est pourquoi, poursuit-elle, « les systèmes de stockage par batterie en cours d’installation dans les réseaux d’électricité permettront une alimentation à partir de sources d’énergies renouvelables plus lisses et plus fiables ».

Selon les travaux de GlobalData, « les Etats-Unis devraient continuer de dominer le marché au cours des cinq prochaines années, pour atteindre une valeur de marché d’environ 1,7 milliard de dollars d’ici 2020 ». En France métropolitaine, « les technologies de stockage d’énergie restent encore au stade expérimental », précise la rédactrice d’ActuEnvironnement Dorothée Laperche. Le panorama des cleantech 2016 réalisé par Green Univers et E&Y évoquait d’ailleurs un « développement mondial à deux vitesses ».

Lire aussi : Venteea, le plus gros projet de stockage et gestion intelligente d’électricité en France

Alors qu’un groupe de travail sur les smart grids a été instauré par l’Union europénne dès 2009, le gouvernement français a souhaité accélérer le développement des réseaux électriques intelligents (REI), lors de la publication de la feuille de route de la Nouvelle France Industrielle en mai 2014. Depuis, le premier showroom dédié aux REI a été inauguré le 3 mai 2016, en présence du président du directoire de RTE, François Brottes, du président (LR) de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, et de la maire (PS) de Lille, Martine Aubry.

Lire aussi : Le gouvernement veut accélérer le déploiement des smart grids

Crédit Photo : @Toshiba

Rédigé par : lucas-goal

Avatar
mar 14 Fév 2017
Outre le séisme politique déclenché par le décret dit du "Muslim ban", les premières décisions du président américain Donald Trump relatives à la politique énergétique et environnementale des Etats-Unis, ont elles aussi suscité de nombreuses réactions aussi bien dans l'opposition…
ven 6 Juil 2018
L’île de la Martinique est actuellement en pleine réflexion pour définir son futur modèle énergétique. Une réflexion qui a pris la forme d’une consultation populaire jusqu'au 6 juillet 2018, et qui doit déboucher sur une toute nouvelle Programmation pluriannuelle de…
jeu 21 Fév 2013
Le mix électrique de la Nouvelle-Zélande est dominé par les énergies renouvelables. La filière hydraulique est la première source d’électricité du pays. La géothermie est aussi fortement exploitée comme le stipule le 14ème inventaire des énergies renouvelables Observ’ER. Plus des…
mer 28 Août 2013
Avec 679 pannes de courant recensées entre 2003 et 2012, la qualité du réseau électrique de la première puissance mondiale fait pâle figure par rapport aux réseaux européens. Son ouverture à la concurrence et, surtout, la fréquence des catastrophes naturelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.