Maloney Metalcraft s'associe à EDF Energy pour l'équipement des centrales nucléaires britanniques - L'EnerGeek

Maloney Metalcraft s’associe à EDF Energy pour l’équipement des centrales nucléaires britanniques

MaloneyMetalcraftLa filiale d’Avingtrans vient de signer un contrat avec EDF Energy pour équiper l’ensemble du parc nucléaire de l’énergéticien au Royaume-Uni. Contre 3,5 millions de livres, Maloney Metalcraft va fournir des vannes de refroidissement à gaz à sept réacteurs nucléaires en exploitation de l’autre côté de la Manche.

L’électricien français a déboursé 3,5 millions de livres pour équiper les réacteurs nucléaires du Royaume-Uni avec les vannes de refroidissement à gaz de la société Maloney Metalcraft. L’accord porte sur l’ensemble du cycle de vie des sept réacteurs exploités par EDF Energy : Dungeness B, Hinkley Point B, Hunterson B, Hartlepool, Heysham 1, Heysham 2 et Torness.

Après cette annonce, le directeur général d’Avingtrans, Steve McQuillian, a précisé que « la direction était ravie de voir Maloney Metalcraft sécuriser un nouveau contrat dans le secteur du nucléaire ». De son côté, le directeur général de l’énergie d’Avingtrans, Austen Adams, a surtout tenu à souligner le retour au premier plan de la compagnie, spécialiste de l’énergie atomique depuis les années 1970.

Qui plus est, ce partenariat illustre particulièrement l’importante de la coopération franco-britannique pour la filière nucléaire. Alors que le ministre de l’Energie examine actuellement le dossier des EPR d’Hinkley Point, Greg Clark dispose d’une nouvelle preuve du poids et du dynamisme du secteur nucléaire au sein de l’économie britannique.

Lire aussi : Hinkley Point, une solution « gagnant-gagnant » pour l’ensemble des partenaires

Crédit Photo : @MaloneyMetalcraft

Rédigé par : lucas-goal

Avatar
mer 29 Mai 2024
Dans un communiqué publié mardi 28 mai 2024, EDF a annoncé l'arrêt temporaire d'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne) en raison d'une demande d'électricité trop faible.     Un troisième arrêt d'EDF depuis le début…
La date butoir du 31 décembre 2022 n’est plus. Edictée dans la loi, outre-Rhin, elle fixait le seuil à partir duquel les centrales nucléaires devaient cesser de fonctionner en Allemagne. Le chancelier Olaf Scholz vient de confirmer que cet obstacle…
mer 27 Déc 2023
Sur le front de la production d’énergie, l’effet du retour à une situation quasi-normale pour le parc nucléaire français s’est fait sentir. La France a même établi un record historique d’exportation, un an seulement après un des hivers où les…
mar 13 Déc 2022
Ce n’est pas l’objectif qui avait été fixé à date, mais tout de même : la France, confrontée à des températures glaciales, peut tout de même compter sur 42 de 56 réacteurs nucléaires pour alimenter en électricité les Français. Pour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.